Amical : face à Beauvais, l’heure n’est pas encore aux choix

MOULIN

Le Stade Malherbe dispute ce samedi 3 juillet son premier match amical de l’été. Réception de Beauvais (National 2) sur la pelouse de Deauville à 16 heures. L’entraîneur Stéphane Moulin alignera deux équipes différentes, une par mi-temps. Le coach a fait le point sur la prépa ce matin en conférence de presse. 

« Pas d’objectif de résultat contre Beauvais »

« On va essayer de mettre en application ce qu’on a travaillé depuis dix jours. Ce week-end, il n’y a pas d’objectif de résultat. Mais c’est toujours bien de gagner. On veut surtout s’approprier les nouveaux principes de jeu qu’on a pu voir à l’entraînement, à la fois en défense et en attaque. On n’est pas encore dans le jeu de transition. Cela va venir, mais je veux d’abord qu’ils appliquent ce qu’on vient de travailler. On arrive en fin de stage, la charge de travail est énorme. C’est dur sur le plan musculaire, ce n’est pas là où on sera le mieux ce week-end. »

Du temps de jeu pour tout le monde

« Contre Beauvais, il va y avoir une répartition du temps de jeu. Mercredi dernier, lors de l’opposition contre Deauville, chaque joueur a disputé 45 minutes de jeu. Ce sera pareil demain. Je vais aligner deux équipes de niveau identique, une chaque mi-temps. A cette période de la saison, je veux juste mettre les joueurs dans leur meilleur état de forme athlétique. On prépare les joueurs, pas l’équipe. L’équipe, ça sera la phase suivante, dès mercredi prochain contre Guingamp. Les choix viendront à partir de ce moment là. »

Traoré latéral, Lepenant en 10 : l’heure des tests

« Je teste des joueurs à des postes différents. Brahim Traoré comme latéral droit par exemple. Caleb Zady Sery en numéro 10. Johann Lepenant aussi. Je ne suis pas en train de découvrir les joueurs. J’ai déjà visionné beaucoup de matchs de l’an passé. Mais j’ai besoin de ressentir avec mon staff de manière plus précise là où ils vont être le plus efficace. Il y a des bonnes surprises, je ne vais pas les nommer (rires). Il y a des points positifs, d’autres à améliorer encore. Mais la prépa est faite pour ça. Il y a une belle discipline de travail, une belle énergie de travail. Les garçons sont à l’écoute. »

Alexis Beka Beka aux Jeux Olympiques

 

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

[Vidéo] Quand L’Equipe interview les supporters caennais à la sortie du stade
Avec 12 buts, Alexandre Mendy égale Julien Féret et Juan Eduardo Eluchans
[Vidéo] Les images exclusives du chambrage de Yahia Fofana

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.