Caen – Le Havre : Plus qu’un derby, le premier tournant du Malherbe new look

EQUIPE

Si le derby entre Caen et Le Havre est toujours très attendu par les supporters, la rencontre de samedi revêt cette année une importance toute particulière. Après deux saisons moroses et trois défaites consécutives à domicile, le SM Caen version Stéphane Moulin a l’occasion de reconquérir son public, qui va se déplacer en masse pour assister à cette rencontre.

La brillante prestation collective face au leader toulousain a rapidement laissé place aux doutes, après une copie totalement loupée contre Valenciennes quelques jours plus tard. En conférence de presse, Stéphane Moulin ne s’en cachait pas : « Le contenu a été proche du néant contre Valenciennes. Tout le monde a été très très loin de son meilleur niveau. C’est très inquiétant pour la suite ». Deux semaines et une trêve internationale plus tard, les Malherbistes ont l’occasion de se faire pardonner devant leur public lors de la réception du Havre. À cette occasion, les joueurs auront deux affronts à laver : les dernières défaites à domicile contre leur rival normand (3-0 en 2019, 2-0 en 2020) et la série de trois revers consécutifs à d’Ornano cette saison (2-1 contre Pau, 1-0 contre Dijon et 2-1 contre Valenciennes). Pour cet événement, environ 16 000 personnes sont attendues au stade Michel d’Ornano. Une véritable affluence de Ligue 1, pour ce qui sera certainement l’un des meilleures scores du week-end en France toutes divisions confondues. Un chiffre assez largement supérieur à ceux des derniers derbys : en 2019, le Havre avait infligé une correction au Stade Malherbe (0-3) devant 14 578 spectateurs. En 2013, ils n’étaient que 11 435 à assister à la victoire tardive des joueurs de Patrice Garande, sur un penalty de Fayçal Fajr (1-0). Et 13 217 avaient vu la victoire 2-0 la saison précédente, grâce à des buts de Romain Poyet et Aurélien Montaroup. L’affluence annoncée samedi soir est plutôt flatteuse, car les résultats ne sont pour l’instant pas à la hauteur des espoirs qu’avait suscité l’arrivée de Stéphane Moulin et le mercato estival, plutôt séduisant sur le papier.

Selon le résultat, Malherbe peut faire basculer sa saison

Au classement, le SM Caen est à la peine : avec seulement 14 points au compteur après 11 journées, les Caennais ont six points de retard sur leur tableau de marche de la saison passée et pointe à une décevante 12e place. Avec toutefois une différence notable : on s’ennuie rarement devant un match du Stade Malherbe cette saison. Hormis deux déplacements en Corse à oublier, les Caennais se procurent régulièrement des occasions et les rencontres sont plutôt agréables à suivre. C’est peut-être ce qui a poussé autant de gens à réserver leur place au stade samedi soir. Avec une telle affluence, Malherbe a devant lui une occasion en or de reconquête, après deux dernières saisons moroses sur le plan sportif. Une victoire avec la manière pourrait permettre de rester à distance raisonnable du top 5, mais surtout d’amener un nouveau souffle à domicile, qui porterait les joueurs sur le reste du championnat. À contrario, une défaite laisserait place à la sinistrose des saisons précédentes. Interviewé par Ouest-France, Yohan Eudeline semble également de cet avis : « Les supporters ont vécu des moments difficiles par le passé et on a envie de vivre de très beaux moments avec eux. Ce match peut être le début des bons moments » explique le directeur sportif. Face à une belle équipe du Havre, surpenante 4e du championnat et meilleure défense de Ligue 2, la tâche ne sera pas aisée. Mais poussé par son public, le SM Caen a parfois su renverser des montagnes. Aux joueurs de saisir la belle opportunité qui s’offre devant eux…

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Le message d’excuses de Théo Pellenard pour Mehdi Chahiri
Stéphane Moulin : « Le visage de l’équipe m’a plu »
Stéphane Moulin donne des nouvelles de Mehdi Chahiri

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.