Ces ennuis financiers de l’USL Dunkerque qui pourraient profiter au Stade Malherbe

caen - dunkerque

Relégué à titre conservatoire par la DNCG, le club de Dunkerque pensait avoir assuré ses arrières après une subvention accordée par la communauté urbaine de la ville. Mais les élus de l’opposition contestent cette décision et comptent bien porter l’affaire devant la justice.

Depuis le passage de l’USL Dunkerque devant la DNCG à la mi-saison, le club nordiste est sous la menace d’une relégation administrative en National 1, même en cas de maintien sportif. Mais la semaine dernière, nos confrères du Phare dunkerquois révélait que la Communauté Urbaine de Dunkerque avait voté une subvention dans son budget afin d’éviter à l’USLD une descente sur tapis vert. Le président de la CUD avait déclaré que cette aide s’évaluait à 820 000 euros et était notamment destinée à combler le manque à gagner causé par la défection de Mediapro.

L’opposition vent debout contre la subvention 

Pour autant, l’USL Dunkerque est encore loin d’être sorti d’affaire. En effet, les élus de l’opposition entendent contester cette subvention qu’ils jugent illégale et immorale : “Au moment où la CUD réduit les subventions aux associations, elle sort de son chapeau 820 000 euros pour l’USLD. Cette aide n’est assortie d’aucune garantie, ni d’aucune contrepartie” expliquent-ils. Les opposants souhaitent soumettre la délibération au contrôle de légalité du préfet et iront même devant le tribunal administratif si cela ne permet pas d’annuler la subvention. De son côté, le SM Caen avait rassuré sur sa santé financière par l’intermédiaire de Pierre-Antoine Capton, malgré l’encadrement de la masse salariale prononcé par la DNCG.

Le précédent SC Bastia

Ce n’est pas la première fois qu’un club de Ligue 2 serait rétrogradé en raison de ses soucis financiers. Dernier exemple en date à l’été 2017, quand le SC Bastia avait subi les foudres du gendarme financier du football français. En conséquences, c’est le Paris FC (3e de National et barragiste malheureux cette année là) qui avait été repêché pour remplacer numériquement l’équipe corse. Entraînés par un certain Fabien Mercadal, les joueurs parisiens avaient terminé à une encourageante 5e place la saison suivante. La situation de Dunkerque est donc à suivre de près, même si l’on préférerait que le Stade Malherbe assure son maintien sur le terrain et que le club nordiste trouve une solution à ses déboires financiers…

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Sur quelle chaîne et à quelle heure suivre le match entre Bastia et Caen ?
Malherbe à Bastia avec Mendy et Shamal, Deminguet absent
Un changement de système pour le SM Caen face à Bastia ?

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.