« C’est la première fois que le championnat de Ligue 2 sera diffusé gratuitement »

Eric Huet

C’est une petite révolution dans le paysage du football français : le Multiplex Ligue 2 sera diffusé en clair toute la saison prochaine, tandis que 8 des 10 premiers matchs seront disponibles gratuitement en intégralité. Journaliste à L’Equipe, Eric Huet commentera Caen – Rodez samedi soir. Il nous explique le dispositif de la chaîne pour cette première journée et la saison à venir.

La Ligue 2 sera en partie diffusée en clair cette saison sur la chaîne L’Equipe. Comment cela va-t-il fonctionner concrètement?

La chaîne l’Equipe va proposer le feuilleton de la Ligue 2, avec un nouvel épisode chaque samedi à 19h. C’est un feuilleton qui sera diffusé en clair. Il faut insister là-dessus car c’est la première fois que ce championnat sera diffusé gratuitement. Vous avez tout d’abord le Multiplex, avec un présentateur « tournant » qui changera chaque semaine. Il sera accompagné d’un consultant en la personne de Régis Brouard, qui a fait deux saisons à Caen à la fin des années 90. Si vous préférez suivre uniquement votre équipe favorite, il faudra vous connecter sur la plateforme live du site l’Equipe. Il suffira pour cela de cliquer sur le bouton « live » en bas à gauche. Huit matchs seront diffusés et commentés gratuitement lors des dix premières journées.

À quelle heure l’antenne sera-t-elle prise ? Retrouvera-t-on les réactions des acteurs après les matchs ?

Pour le Multiplex, on prendra l’antenne à 18h40 chaque samedi. Pour les matchs secs, l’antenne sera prise six minutes avant le coup d’envoi, au moment où les joueurs sont dans le couloir et s’apprêtent à rentrer sur la pelouse. Le debrief global se fera sur la chaîne l’Equipe. Pour les réactions après la rencontre, il y en aura uniquement pour le match directeur dans un premier temps. Comme ce projet est arrivé sur le tard, la priorité est de sécuriser la mise à l’antenne du produit, avant de pouvoir l’améliorer au fil du temps.

Y’aura-t-il un petit jingle comme le célèbre « Tululululututututu ! » de Canal+ pour annoncer les buts ?

Sur le Multiplex, il n’y aura pas de musique pour avertir le téléspectateur d’un but. C’est un choix éditorial de notre part. Comme à la radio, c’est le commentateur du match qui coupera la parole s’il se passe quelque chose. On a fait ce choix pour donner plus d’émotion et d’effervescence, pour annoncer un but, un penalty ou un carton rouge.

Vous serez aux commentaires pour le premier match du SM Caen face à Rodez samedi soir. Comment voyez-vous cette rencontre ?

Prendre des points rapidement dès le début du championnat, c’est capital pour la suite de la saison. J’ai vu que les deux derniers matchs de Caen lors de la première journée se sont terminés sur un 0-0. J’espère que l’on verra quelques buts cette fois-ci ! Rodez est une équipe difficile à manœuvrer, qui a perdu seulement quatre matchs sur la phase retour la saison dernière. Mais je vais me risquer à un petit pronostic et dire 2-1 pour Caen. C’est le coeur qui parle parce que je suis Saumurois de naissance. J’ai suivi depuis tout petit les résultats d’Angers, puis le parcours de Stéphane Moulin. Mais aussi celui de Patrice Sauvaget, qui a été un attaquant formidable à Angers quand j’étais gamin, puis un très bon entraîneur à Saumur. J’ai un lien particulier avec eux.

Et Comment imaginez-vous la saison de cette équipe de Caen, qui sort de deux années compliquées ?

J’ai envie de croire à une cinquième place. Ce serait déjà très bien. Je pense que beaucoup de supporters signeraient pour ça, après avoir été 17e la saison passée. L’effectif n’a pas été profondément modifié. Il y a des joueurs importants qui sont partis, comme Yacine Bammou. Même s’il n’a pas marqué énormément de buts, ça reste le meilleur buteur du club la saison dernière. Il n’y a que deux recrues pour l’instant, mais finalement, retrouver un effectif avec peu de changements peut-être un avantage. Les joueurs se connaissent, ils ont leurs automatismes et vont essayer d’appliquer la nouvelle méthode de jeu de leur entraîneur. Mais il y aura encore forcément de nouvelles arrivées, notamment pour pallier la blessure de Kélian Nsona. Ce qui est dommage, c’est que dans ce cas précis ce sera pour remplacer quelqu’un et non pour ajouter un plus à l’équipe.

Stéphane Moulin peut-il réussir à redresser l’équipe dès cette année ?

Il va falloir se montrer patient. Il a passé de nombreuses années à Angers et quand de nouvelles recrues arrivaient, c’était aux joueurs de s’adapter à sa méthode. Là, il est arrivé dans un club où il a pris le pouls de son nouveau groupe pour apporter son savoir-faire. J’imagine qu’il y a énormément d’attentes au niveau des supporters de voir un entraîneur comme Stéphane Moulin, qui a tellement fait ses preuves et obtenu de bons résultats à la tête d’Angers… C’est un bonheur pour les Caennais de voir un coach pareil arriver avec son staff pour retrouver le président Pickeu. Il y a une certaine famille qui se reconstitue et c’est peut-être la suite de la belle histoire.

Le retour de la Ligue 2 marquera également le retour des supporters dans les stades. Qu’est-ce que ça change pour un commentateur ?

Forcément, en tant que commentateur et observateur passionné, je n’attends que de revoir du public. J’ai commenté des matchs à huis-clos et c’est évidemment assez triste. Quand vous avez un stade de 20 000 places avec la possibilité de remplir pratiquement la moitié (7 000 à 8 000 supporters sont attendus NDRL), c’est une fête qui s’annonce. Avec en nouveauté la découverte de l’équipe de Caen version Stéphane Moulin. Il y a tout un mélange qui est très excitant, je pense qu’il va y avoir une montée en température d’ici le début du match. J’attends que ce soit un feu d’artifice samedi soir.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Pascal Dupraz favori pour remplacer Claude Puel à Saint-Etienne (L’Equipe)
Sur quelle chaîne et à quelle heure suivre Dunkerque – Caen ?
Mais qui est responsable des nombreuses blessures au SM Caen ?

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.