Clermont veut bien finir, large turn-over pour Toulouse contre Dunkerque ?

caen toulouse

Les Toulousains ont été tenus en échec ce mercredi soir face à Pau (2-2), en match en retard de la 35e journée. Conséquence : Clermont a officieusement validé sa montée en Ligue 1, puisque les Auvergnats possèdent trois points d’avance et une différence de buts de +37 (contre +29 pour Toulouse) à une journée de la fin.

Bonne ou mauvaise opération pour Malherbe, ce résultat nul entre Toulouse et Pau ? Si l’on voit le verre à moitié plein, on peut se dire que les Caennais auront l’avantage de recevoir une équipe clermontoise qui n’aura plus rien à jouer. Même si ce n’est en rien une garantie de victoire, surtout quand on connaît l’histoire du Stade Malherbe. On se souvient notamment de la terrible défaite face à Istres (3-2) en 2005, ou plus récemment contre Bordeaux en 2019 (1-0). À chaque fois, le SMC n’avait pas su s’imposer lors du dernier match décisif dans la course au maintien, contre deux équipes qui finissaient pourtant la saison en roue libre. Si l’on voit le verre à moitié vide, on peut se dire que le point arraché par Pau valide définitivement son maintien en Ligue 2. Avec 38 unités, les Caennais se retrouvent à trois longueurs des Pallois et ne peuvent plus les dépasser, en raison d’une différence de buts beaucoup trop défavorable (-8 pour Pau, -16 pour Caen).

Patrice Garande « ne pense qu’aux play-offs »

Surtout, Toulouse pourrait aligner une équipe largement remaniée face à Dunkerque lors de la dernière journée, pour préparer au mieux le match de play-off qui l’attend le 21 mai prochain. À cause des cas de covid et des reports, les Toulousains viennent de boucler leur quatrième match… en seulement 12 jours ! Les joueurs commencent à tirer la langue, et Patrice Garande n’a pas caché sa volonté de faire tourner lors de la dernière journée, alors que la troisième place est déjà assurée : “Le match du 21 mai est la priorité. Dunkerque, je n’en suis pas là. Je ne pense qu’au 21. Et puis il y a certains joueurs qui ne pourront de toute façon pas jouer contre Dunkerque parce qu’ils sont carbonisés. J’essaye de leur dire de dépenser leur énergie dans ce qui dépend de nous” a expliqué l’ancien entraîneur caennais. Une situation qui ne fait pas les affaires caennaises, puisque Dunkerque devra s’incliner pour que Malherbe puisse espérer doubler son concurrent sur le gong. Mais avant de penser à un maintien direct, Caen doit au minimum assurer sa place en barrages. Une victoire samedi soir permettrait de s’en assurer, et d’espérer plus si affinités…

Pascal Gastien et Clermont « se doivent d’être sérieux »

Du côté de Clermont, et malgré la montée en Ligue 1 dans la poche, pas question de prendre le dernier match par-dessus la jambe. Interrogé après le nul entre Pau et Toulouse, l’entraîneur Pascal Gastien a insisté sur le fait de bien finir la saison : “Il reste un match à jouer, et il ne faut pas qu’il y ait d’accident à Caen samedi. Et puis surtout, on se doit d’être sérieux car notre résultat aura des répercussions sur l’issue de la saison pour d’autres équipes qui attendent qu’on respecte l’éthique.” Même son de cloche pour l’ancien attaquant caennais Jordan Tell, désormais à Clermont :“Il faudra s’attendre à une équipe de Clermont compétitrice quel que soit le scénario. Nous ne sommes clairement pas dans l’optique de laisser le match à Caen, bien au contraire ! On a envie de bien terminer la saison” a-t-il confié avant Pau – Toulouse dans les colonnes de Sport à Caen.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Alexis Beka Beka : « Je suis sûr à 100% que mon choix est le bon »
Trophée UNFP du mois d’août : votez pour Alexandre Mendy !
Stéphane Moulin : « Ces accusations me donnent envie de vomir »

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.