Fabrice Vandeputte : « Les joueurs ont eu de très bonnes intentions »

Vandeputte

Le nouvel entraîneur caennais a vécu sa première rencontre sur le banc de touche, à l’occasion d’un amical face à l’équipe de France U18. Les deux formations se sont séparées sur un match nul (1-1), après une égalisation signée Azzedine Toufiqui en fin de rencontre. Découvrez les premières impressions de Fabrice Vandeputte.

Un entraîneur globalement satisfait

« C’était une première revue d’effectif, même s’il n’y avait pas tout le monde. Ce qui m’intéressait, c’était de voir le caractère qu’on pouvait avoir sur ce match. Il y en a eu, même si tout n’a pas été parfait. On a subi des occasions mais on en a eu quand même pas mal je trouve. Ce qui me plait, c’est qu’on a réussi à égaliser. Le comportement et l’écoute m’ont plu aussi. Quand je parle de comportement c’est au niveau de l’arbitrage, sur le savoir-être et le paraitre. En face, même si ce sont des U18, ce sont de très très bons joueurs. J’aurais préféré qu’on gagne, mais il y a eu des tirs, il y a eu des centres… même s’il y a encore beaucoup de travail pour arriver à ce que je veux. En deuxième mi-temps, c’était plus facile car il y avait des automatismes entre joueurs de la N2. Maintenant, je voudrais créer une alchimie. »

Une seconde période meilleure que la première 

« Les joueurs ont eu de très bonnes intentions, tout le monde est coordonné pour défendre ensemble. Il y a une volonté collective, mais malheureusement, il y a des fois ou on le fait mal, et quand on est en retard une fois, deux fois, trois fois… Il faut qu’on travaille pour faire les bons gestes au bon moment, au niveau du timing, des déplacements, coordonner les courses avec nos attaquants. Ce n’est pas encore réglé, mais il faut le faire vite. Les 20-30 dernières minutes ont été les plus intéressantes, certains joueurs ont marqué des points, mais je suis surtout content de l’état d’esprit. Même si tout n’a pas été parfait en première mi-temps, il y avait la volonté que je souhaitais. Les joueurs en face étaient plus fatigués en deuxième. J’ai aussi élevé un petit peu la voix et ça a suivi. Je l’ai fait lors de la seconde mi-temps car il y avait plus de jeunes joueurs qui me connaissent. »

Un groupe réduit dès lundi

« Aujourd’hui, c’était l’occasion de voir certains jeunes sur d’Ornano, en situation de matchs aux côtés des cadres de l’équipe. Il y a une grosse réflexion sur le groupe d’entraînement pour la semaine prochaine. On souhaite avoir un groupe resserré dès lundi, entre 20 et 24 joueurs. La National 2 s’entraine aux mêmes horaires que la Ligue 2 et c’est très facile de changer de groupe. En revanche, il y a des joueurs qui vont être écartés définitivement jusqu’à la fin de saison parce qu’il faut faire des choix. Ce n’est pas un scoop, c’est important de pouvoir travailler dans un climat convenable. On ne peut pas s’entraîner à 30 ou 35. Les éducateurs du clubs étaient là aujourd’hui, on discute avec eux et avec les dirigeants pour prendre les meilleures décisions possibles. C’est important d’avoir un avis extérieur parce qu’on est tous du même club. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Le Stade Malherbe co-leader de Ligue 2, Alexandre Mendy meilleur buteur !
Auteur d’un triplé, Alexandre Mendy est « touché par le soutien du public »
Steve Shamal : « Après 16 mois d’absence, j’avais les crocs »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.