Fabrice Vandeputte non retenu pour l’obtention du diplôme d’entraîneur professionnel

Fabrice Vandeputte

Inscrit pour l’obtention du BEPF, diplôme permettant d’entraîner une équipe de football professionnelle, Fabrice Vandeputte n’a pas été retenu par la Fédération Française de Football. L’entraîneur caennais se dit déçu mais loin d’être abattu.

Avant de prendre les rênes de l’équipe première, Fabrice Vandeputte était un habitué de la formation. Passé par les équipes réserves de Dijon et Sochaux, les U19 Nationaux de Lens ou le centre de formation de Bourg-en-Bresse, il avait été recruté en 2018 pour prendre la tête de l’équipe réserve du Stade Malherbe. Après un passage intérimaire en tant qu’adjoint de Fabien Mercadal, il vit actuellement sa première expérience à la tête d’un groupe professionnel. Et aimerait bien poursuivre sa carrière dans ce sens : “Avoir ce diplôme, c’est un objectif. Pour moi, c’est une suite logique dans mon parcours” avait déclaré le nouvel entraîneur caennais il y a quelques semaines, lors de son intronisation.

«Déçu mais je retenterai l’an prochain »

Car s’il dirige aujourd’hui une équipe de Ligue 2, Fabrice Vandeputte n’a pas encore les diplômes pour entraîner à ce niveau (il dispose du BEFF, qui permet d’entraîner jusqu’en National 2). Après avoir échoué la saison dernière, il s’était de nouveau inscrit pour l’obtention du BEPF cette année. Malheureusement, l’entraîneur caennais n’a pas eu plus de réussite. Dix entraîneurs ont été sélectionnés ce matin par la Fédération Française de Football pour le concours d’entrée, parmi lesquels Habib Beye, consultant chez Canal+, ou encore Jean-Marie Huriez, ancien entraîneur adjoint du Stade Malherbe entre 2013 et 2018. Mais Fabrice Vandeputte n’a pas été retenu : “Je suis déçu mais la vie est belle. Je retenterai l’an prochain !” a confié le natif du Pas-de-Calais à la fin de sa conférence de presse. Réussir à maintenir le Stade Malherbe en Ligue 2 serait la plus belle des revanches.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Boulogne-sur-Mer va lever l’option d’achat d’Herman Moussaki (La Voix du Nord)
Vincent Planté (Chambly) : « Vraiment désolé si jamais Malherbe doit descendre »
Avant la dernière journée, les différents scénarios possibles pour le SM Caen

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.