bannièredesktop
bannièredesktop

Faut-il être inquiet pour le Stade Malherbe ?

Crédit photo : iconsport.fr

Caen vient d’enchainer un troisième match sans victoire et sans marquer de but, sa plus longue série cette saison. Faut-il être inquiet ?

Les raisons d’être inquiet

320 minutes. C’est le temps qui s’est écoulé depuis le dernier but du Stade Malherbe en championnat, soit un peu plus de 3 matchs et demi. Même la saison dernière, ou l’équipe de Patrice Garande avait terminée moins bonne attaque du championnat avec 27 buts, les Caennais n’avaient pas traversés une série aussi longue sans sans marquer. Il y a un mois, le penalty de Casimir Ninga contre Amiens permettait à Caen d’envisager l’avenir plus sereinement avec 10 points en 8 matchs. Problème, Malherbe n’en a glané qu’un seul contre Guingamp lors des 3 dernières journées. Si les défaites à Marseille ou Lille n’ont rien de scandaleuses, c’est le contenu des matchs qui inquiète. Dans le jeu, Malherbe n’a pas grand chose à quoi se raccrocher. Depuis quatre matchs, les Caennais sont incapables de ressortir proprement le ballon, le rendant beaucoup trop vite à ses adversaires. Les promesses de l’été ont laissé place aux doutes de l’automne. Le plus rageant, c’est qu’après avoir suivi une courbe linéaire jusqu’au match de Montpellier, Malherbe semble régresser dans le jeu…

Les raisons d’être optimiste

Si les Caennais n’ont plus marqué depuis 3 matchs, ils peuvent toujours s’appuyer sur une défense solide, la 6ème du championnat. Il faut savoir que Lille avait gagné tous ses matchs à domicile cette saison, marquant au moins deux buts à chaque fois, et infligeant un cinglant 3-0 à l’Olympique de Marseille. Si les caractéristiques des problèmes offensifs de l’équipe semblent similaires à ceux de la saison passée, Fabien Mercadal peut s’appuyer sur un groupe à l’état d’esprit irréprochable. Contre Marseille, les Caennais auraient pu s’offrir une fin de match de folie si la VAR n’avait pas annulé le but d’Alexander Djiku pour une main litigieuse. Contre Guingamp, ils se sont heurtés à la défense à cinq d’Antoine Kombouaré, venu chercher le 0-0. Fabien Mercadal l’a dit en conférence de presse, il n’est “pas inquiet” dans le domaine offensif.

Alors, avait-il raison de ne pas s’inquiéter ? Éléments de réponses mercredi soir à Dijon en Coupe de la Ligue, puis samedi pour la réception de Rennes en championnat.

Donnez-votre avis sur la question dans les commentaires.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur twitter
Partager sur facebook
carré

à lire aussi...

[Quiz] Es-tu incollable sur la saison 2019-2020 du Stade Malherbe ?
Il y a 7 ans, le Stade Malherbe terrassait le Milan AC…
La réserve du SM Caen officiellement promue en N2

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.