Il y a quasiment un an jour pour jour, Malherbe battait le Paris FC 4-2

Paris FC Caen

Il y a quasiment un an jour pour jour, les Caennais s’étaient imposés 4 buts à 2 sur la pelouse du Paris FC. Dans un autre contexte, mais lors d’un match tout aussi important.

Premier but pour Gioacchini

Cette saison, ce sera un choc au sommet. L’année dernière, c’était un match du bas de classement. Le Paris FC 18e, accueillait le Stade Malherbe, 17e et à égalité de points avec son adversaire du soir. Privé de Malik Tchokounté et Benjamin Jeannot, Pascal Dupraz avait fait le choix de lancer Nicholas Gioacchini à la pointe de l’attaque. Un jeune repéré par le Savoyard lors des matchs de l’équipe réserve : “Je lui avais dit avant le match qu’il fallait qu’il fasse les choses bien pour sa première fois. C’est comme en amour : la première fois, si on fait les choses bien, on s’en souvient toute sa vie. Son ou ses partenaires aussi.” Message reçu cinq sur cinq par l’italo-américain : parfaitement servi par Caleb Zady Sery, il s’en va tromper le portier parisien dès la 29e minute de jeu pour l’ouverture du score. Un joli clin d’œil du destin puisque Gioacchini évoluait… au Paris FC en 2017, avant de rejoindre le centre de formation caennais l’année suivante : “Marquer un but pour mon premier match en pro chez mon ancien club, c’est fantastique. C’est un jour que je n’oublierai jamais. Je remercie coach Dupraz et mes coéquipiers qui m’ont mis en confiance.”

Première victoire pour Pascal Dupraz

Après deux matchs nuls à domicile face à Châteauroux (1-1) et Valenciennes (0-0), Pascal Dupraz n’a pas encore obtenu de victoire avec le Stade Malherbe, malgré une nette amélioration dans le contenu depuis son arrivée en remplacement de Rui Almeida. Et le nouvel entraîneur malherbiste pense voir le scénario se répéter quand Romain Armand égalise sur pénalty juste après le retour des vestiaires. Mais la deuxième mi-temps va s’emballer. Porté par un Caleb Zady Sery des grands soirs, Malherbe marque deux buts coup sur coup aux alentours de l’heure de jeu par l’intermédiaire d’Anthony Gonçalves et Jessy Pi. Le deuxième but magnifique de Romain Armand n’y changera rien, puisque Baissama Sankoh conclura le festival offensif caennais sur penalty, à deux minutes de la fin du match. Joueurs et staff peuvent fêter la victoire sur l’air du célèbre “Dans la ville aux cent clochers” avec leurs supporters, venus en nombre pour les soutenir. Peut-être la seule chose qu’il manquera au Stade Malherbe samedi pour réitérer la même performance.

Paris FC 2-4 SM Caen

Buteurs : Nicholas Gioacchini (29′), Anthony Gonçalves (60′), Jessi Pi (66′) et Baissama Sankoh (90+2′ s.p) pour Caen.

Onze de départ : Rémy Riou – Steeve Yago, Anthony Weber, Jonathan Rivierez, Hugo Vandermersch – Prince Oniangué, Jessy Pi, Anthony Gonçalves – Caleb Zady Sery, Yoël Armougom, Nicholas Gioacchini.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Après son coup de sang, Rémy Riou connaît la durée de sa suspension
Les notes des joueurs caennais après le match nul contre Dunkerque (1-1)
Fabrice Vandeputte : « Le groupe est déçu, mais surtout pas abattu »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.