Moulin sur le mercato : « Je pense qu’on aura des bonnes nouvelles d’ici mardi soir »

MOULIN EUDELINE

À quatre jours de la fermeture du marché des transferts, Stéphane Moulin a évoqué la fin du mercato en conférence de presse. Deux renforts sont encore espérés par l’entraîneur caennais d’ici le 31 août à minuit.

« Je suis toujours dans la même espérance concernant le mercato. Non pas que je ne suis pas satisfait du groupe : il vit bien et travaille bien. Les garçons qui le composent sont charmants mais je considère qu’il doit être renforcé. Un effectif trop court en qualité et en quantité nous oblige à préserver les joueurs. Dans ces conditions, c’est difficile de faire des performances. Il n’y a aucun soucis sur le sujet car je sens poindre des sous-entendus. Tout le monde est bien conscient qu’il nous faut du monde : le président, le directeur sportif… On a encore quatre jours. J’espère bénéficier d’un petit coup de pouce au niveau des renforts pour pouvoir réaliser la meilleure saison possible. »

« Je sais que ça peut se terminer sur le gong »

« Je ne suis pas inquiet parce que je sais que ça travaille. Ce qui m’inquiéterait c’est qu’on me dise qu’on arrête là. Quand vous avez les moyens qui sont les nôtres, il est difficile d’apporter une plus-value à l’équipe car les joueurs sont sous contrat. Tous les clubs sont dans cette situation. L’un des objectifs du club était aussi de faire des économies en réduisant la masse salariale, je le savais en arrivant. Je pense qu’on aura des bonnes nouvelles d’ici mardi soir à minuit. Je sais que ça peut se terminer sur le gong, on a un président qui est très fort là-dedans. Ça nous est arrivé bien des fois. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

L’équipe réserve sombre en seconde période et s’incline face au FC Rouen (2-5)
Ibrahim Cissé absent pour les deux prochains matchs minimum
L’ancien caennais Mbaye Niang passe de Rennes à Bordeaux

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.