La semaine de rêve de Norman Bassette avec le SM Caen

crédit photo : Maxime Lenormand - Malherbe inside
crédit photo : Maxime Lenormand - Malherbe inside

Un premier contrat professionnel, le but vainqueur dans le temps additionnel en National 2 et un doublé en Coupe Gambardella : en l’espace de 7 jours, Norman Bassette vient de vivre des émotions qu’il n’est certainement pas prêt d’oublier…

Le week-end dernier, Norman Bassette signait son premier contrat professionnel avec le Stade Malherbe. Considéré comme l’un des plus grands potentiels du centre de formation, l’attaquant belge s’est engagé jusqu’en 2025 avec la formation normande. La récompense d’un travail acharné pour un joueur qui revient de loin. Victime de harcèlement au centre de formation d’Eupen, Bassette a failli tout arrêter : « Je m’étais inscrit dans une école de mécanique. Je voulais travailler. Pour moi, le foot c’était fini » explique-t-il dans les colonnes de Onze Mondial. Mais les recruteurs caennais ont su tirer leur épingle du jeu dans cette période de troubles : « Je leur avais envoyé une vidéo de moi toute floue, on ne voyait quasiment rien. Malgré ça, ils ont vu un truc chez moi. Caen m’a fait venir pour participer à la préparation. J’ai participé à 4 matchs, j’ai mis 7 buts et le club m’a proposé de signer » poursuit le jeune avant-centre.

Au moment de signer son contrat, Norman Bassette était sans doute loin d’imaginer vivre une semaine aussi riche en émotions. Avec l’équipe réserve de Fabrice Vandeputte samedi après-midi, tout d’abord. Remplaçant en début de rencontre, le belge de 17 ans a mis à profit ses quelques minutes de jeu pour inscrire son troisième but de la saison en National 2. Après un cafouillage dans la surface de réparation, il a surgi pour battre le gardien adverse à bout portant du plat du pied droit. Un but décisif, inscrit à la toute dernière minute du temps additionnel et qui a permis à son équipe de l’emporter (3-2) face à Blois. Mais pas le temps de savourer : immédiatement après le match, direction la Bretagne pour un long voyage en voiture. Depuis la Normandie, cinq heures de route sont nécessaires pour rallier Brest, où Norman Bassette doit disputer un huitième de finale de Gambardella avec les U18 Nationaux dimanche. Après une petite collation, direction le lit en compagnie de Noé Lebreton.

Une progression à continuer avant de rejoindre les professionnels

Ce petit périple n’a pas empêché Norman Bassette de briller au stade Francis Le Bé, dimanche après-midi. Titulaire aux côtés de Tidiam Gomis dans le 3-5-2 concocté par Nicolas Seube, il n’a eu besoin que d’une demi-occasion pour ouvrir le score : à la réception d’un corner tiré par Mohamed Hafid et mal dégagé par la défense brestoise, il frappe en pivot dans la lucarne droite du gardien, qui ne peut que constater les dégâts. En fin de match, c’est lui qui va clore tout suspense en profitant d’une bévue du portier brestois. Et s’il semble se blesser après son deuxième but, il s’agit simplement de quelques crampes (pas illogiques après un tel week-end) et d’une petite contracture qui ne devrait pas freiner l’international belge dans sa fulgurante ascension. Après cette semaine de rêve, une question subsiste alors : quand verra-t-on Norman Bassette terroriser la Ligue 2 ?

Si le jeune international belge vient tout juste de passer professionnel, les supporters caennais vont encore devoir attendre avant de le voir à l’oeuvre en équipe première : « Norman Bassette a signé son premier contrat pro, mais j’ai été clair avec tout le monde : il fera sûrement beaucoup de matchs et d’entraînements avec la réserve. On va l’accompagner et si ça va plus vite que prévu, tant mieux » explique Yohan Eudeline. À la suite d’une cascade de blessure en juillet dernier, Stéphane Moulin l’avait tout de même déjà convoqué à deux reprises en Ligue 2, pour le déplacement à Nîmes et la réception de Pau. Norman Bassette en avait profité pour disputer ses premières minutes dans le monde professionnel, en entrant en jeu à la 85e contre le Pau FC. Nul doute que la Ligue 2 entendra à nouveau parler de lui lors des saisons à venir…

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Johann Lepenant aurait choisi l’Olympique lyonnais
Trophées UNFP : Ali Abdi dans l’équipe type de Ligue 2
Les notes des joueurs caennais après la défaite à Rodez (2-0)

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.