Le Dizet, Sauvaget, B. Pickeu… découvrez la présentation du nouveau staff

Staff technique

Quand il s’agit d’évoquer son staff, Stéphane Moulin ne tarit pas d’éloges : « On a dépassé le cadre du travail, c’est de l’amitié. Aujourd’hui, je n’imagine pas entraîner sans eux. Ils sont des repères pour moi et ont été des soutiens pendant dix ans » explique le nouveau coach caennais. Au total, ils sont trois à l’avoir suivi en Normandie : Serge Le Dizet, Patrice Sauvaget et Benoît Pickeu. Déjà présent la saison dernière, Eddy Costil complète l’équipe. Présentations.

Serge Le Dizet (adjoint, 56 ans)

Serge Le Dizet est le fidèle compagnon de route de Stéphane Moulin depuis 2011. À l’époque, Olivier Pickeu cherche un entraîneur adjoint détenteur du DEPF (aujourd’hui BEPF) pour épauler Moulin, qui n’a pas encore le diplôme requis. Ancien disciple de Jean-Claude Suaudeau et Reynald Denoueix au FC Nantes, où il a évolué en tant que joueur entre 1992 et 1998, Le Dizet s’est d’abord vu proposer le poste d’entraineur des U17 Nationaux à l’issue de sa carrière : « Jean-Claude Suaudeau m’avait dit que je ferai un très bon formateur » explique-t-il. Après un bref passage à la tête de la réserve, il est ensuite nommé entraîneur de l’équipe première en janvier 2005 et contribue à son sauvetage en Ligue 1, alors que les Nantais occupaient une dangereuse 17e place en janvier. Mais il est finalement licencié après des débuts difficiles la saison suivante et s’exile pour une saison au SC Dubaï. S’en suit le début de sa carrière adjoint. D’abord à Boulogne-sur-Mer, lors de la saison 2009-2010, pour épauler Laurent Guyot. Et donc à Angers pendant dix ans : « Je suis avant tout un entraîneur de terrain. Je fais parfois des séances complètes et je m’occupe également de la partie vidéo » décrit Serge Le Dizet pour évoquer son rôle auprès du coach.

Patrice Sauvaget (adjoint, 54 ans)

Deuxième adjoint de Stéphane Moulin, Patrice Sauvaget est également un homme de l’ombre. Ancien attaquant de Cannes et de Lille dans les années 1990, il s’occupe principalement du travail auprès des attaquants : « On fait souvent des ateliers supplémentaire devant le but avec les attaquants. Comme Stéphane est quelqu’un de très ouvert, il échange beaucoup avec le staff et moi-même sur l’équipe et sur les joueurs. J’amène un avis, après ça reste toujours le coach qui décide » expliquait-il lors d’un entretien accordé à la chaîne Onzéo. Formé à Angers en tant que joueur, il connaît parfaitement Stéphane Moulin, qu’il côtoyait déjà en sport-études au lycée. Après 12 années à la tête du club amateur de Saumur, qu’il a fait monter à quatre reprises, Patrice Sauvaget retourne au SCO en 2012. D’abord comme entraineur de l’équipe réserve, avant d’intégrer le staff en tant qu’adjoint en 2017, à la demande de Stéphane Moulin. Comme Serge Le Dizet, il est également détenteur du BEPF, permettant d’entraîner une équipe professionnelle.

Benoît Pickeu (préparateur physique, 45 ans)

Si l’équipe d’Angers est réputée pour sa forme athlétique et ses qualités physiques au-dessus de la moyenne, elle le doit en grande partie à son désormais ex-préparateur physique. Arrivé dans les valises de son frère Olivier, de six ans son aîné, Benoit Pickeu était en charge de la préparation du SCO depuis 2007. Sa particularité ? Ne jamais avoir connu de cursus footballistique professionnel. Passionné d’athlétisme, il a vécu à travers la carrière de son grand frère :« Avec Olivier, j’ai fait les vestiaires de tous ses clubs. Cela m’a aidé à comprendre les rouages du foot pro » confie-t-il dans les colonnes du journal Ouest-France. Persuadé que le Stade Malherbe franchira un cap physiquement la saison prochaine, Olivier Pickeu ne cachait pas son émotion le jour de la reprise : « Voir mon frère prendre la séance d’entraînement alors qu’il venait me voir jouer à Venoix quand il avait 12 ans, je ne sais pas si j’ai assez de mots pour décrire à quel point je suis ému… »

Eddy Costil (entraîneur des gardiens, 37 ans)

En poste à Angers depuis 2006, l’entraîneur des gardiens Arnaud Lucas n’a pas suivi ses compères en Normandie. C’est donc Eddy Costil qui conservera cette fonction, faisant de lui la seule tête familière de ce nouveau staff. Frère de l’ancien caennais Benoît, Eddy connait parfaitement bien le Stade Malherbe. Entraîneur des gardiens du centre de formation pendant de nombreuses années, il a également été joueur sous les couleurs rouge et bleu dans les catégories de jeunes, et fait partie de la génération qui est arrivée en finale de la Coupe Gambardella lors de la saison 2000-2001. Début 2019, le natif de Caen est promu dans le staff de Rui Almeida et découvre le monde du football professionnel. Et malgré les nombreux changements d’entraîneurs, Eddy Costil est toujours là deux ans plus tard sous la direction de Stéphane Moulin.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

[Vidéo] Quand L’Equipe interview les supporters caennais à la sortie du stade
Avec 12 buts, Alexandre Mendy égale Julien Féret et Juan Eduardo Eluchans
[Vidéo] Les images exclusives du chambrage de Yahia Fofana

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.