Le jour où le SM Caen a failli faire signer Randal Kolo Muani

crédit photo : Icon sport
crédit photo : Icon sport

Didier Deschamps vient d’annoncer sa liste pour le prochain rassemblement de l’équipe de France, dans laquelle ne figure pas Ngolo Kanté, blessé de longue date. Mais un ancien caennais aurait pu faire partie de cette liste, si seulement il avait rejoint le club il y a deux ans. Son nom ? Randal Kolo Muani.

Après Kylian Mbappé ou encore Nabil Fékir, un troisième joueur vient de s’ajouter à la liste des internationaux français qui auraient pu porter les couleurs du Stade Malherbe. Dans une interview accordée sur notre site, Yohan Eudeline expliquait avoir été tout proche de boucler l’arrivée de Randal Kolo Muani à l’été 2020 : « Il y a eu de grosses discussions avec son agent et sa famille. Le dossier était bien avancé, j’avais l’accord de tout le monde et j’ai rencontré Randal » explique le directeur sportif. « Malheureusement, au moment où ça aurait pu se conclure, il a attrapé le covid. À son retour de convalescence, il y a eu d’autres joueurs positifs à Nantes et l’entraîneur a utilisé Randal car il y avait du monde sur le carreau. À partir de là, je savais que c’était fini. Quand il a commencé à jouer, j’étais certain qu’il mettrait tout le monde d’accord. » Cela n’a pas loupé. Suite à cet épisode, Nantes a souhaité conserver son joueur et Kolo Muani a explosé en Ligue 1, avant de s’envoler pour Francfort cet été. Et d’être appelé en équipe de France pour la première fois en ce jeudi 15 septembre…

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Gaël Angoula nommé arbitre du match entre Caen et Niort !
Hengbart : « On perd contre le plus faible Caen qu’on pouvait affronter »
Les notes des joueurs caennais après la défaite contre QRM (1-0)

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.