« Le Lokomotiv Moscou peut être un bon tremplin pour aller plus haut »

Beka Beka Lokomotiv

Alors qu’il avait dans un premier temps donné sa préférence à l’OGC Nice, Alexis Beka Beka s’est laissé convaincre par le projet du Lokomotiv Moscou et le discours de Ralf Rangnick. Un choix qui a surpris de nombreux supporters et observateurs. Mais le jeune milieu de terrain va-t-il vraiment s’enterrer en Russie ? On en discute avec @FootballskiFR et @FootRusse.

Le projet du Lokomotiv Moscou

FS : Le Lokomotiv s’est séparé de Yuri Semin il y a deux ans, qui était le grand coach emblématique de cette équipe. C’est un nouveau cycle pour le club, qui doit se reconstruire après plusieurs départs majeurs : Miranchuk à l’Atalanta, Krychowiak à Krasnodar, Corluca à la retraite. On est seulement au début du projet de Ralf Rangnick, donc c’est dur d’avoir de la visibilité. On a un petit peu de mal à situer cette équipe dans le championnat russe cette saison. Ça reste une bonne équipe mais à titre de comparaison ça semble un cran en dessous de Nice.

FR : Il est bon de voir le projet et non pas uniquement la Russie. Le Lokomotiv est un des clubs importants du championnat qui joue l’Europe tous les ans. L’arrivée de Rangnick est un signe de cette volonté de se développer et de grandir. Il va falloir lui laisser du temps. C’est quelqu’un qui a fait monter Hoffenheim de ligue régionale en Bundesliga avant de devenir responsable de la stratégie du groupe Red Bull à Leipzig et Salzbourg. Son nom avait été évoqué au Milan AC. Toutefois, les moyens du club restent limités puisque le Loko est sous l’autorité du ministère des transports ferroviaires… Alors qu’à Nice, il y a un actionnaire fortuné qui est arrivé.

Niveau et exposition médiatique du football russe

FS : Par rapport à la Ligue 2 où jouait Alexis Beka Beka, il y a une exposition médiatique plus importante. Même si c’est vrai que ça reste un championnat peu populaire en Europe. Maintenant, il est disponible sur Youtube avec un abonnement. Il y a une volonté de la Ligue de développer cette exposition à l’international. Malgré tout, c’est un championnat un petit peu en perte de vitesse sportivement, car cela fait longtemps qu’un club russe n’a pas réalisé de beau parcours européen. Au niveau des performances et de l’adversité, la Ligue 1 est au-dessus.

FR : Je vais être franc, le niveau de la Première ligue russe a baissé depuis quelques années. Les clubs n’arrivent plus à rien en coupe d’Europe. Le niveau du championnat est devenu très homogène même si le Zenit Saint-Petersbourg est au-dessus des autres. De nombreux clubs ont des difficultés financières et le travail est développé au niveau de la formation et des filières étrangères, notamment asiatiques.

Un championnat suivi par les recruteurs

FS : On a souvent tendance à dire que partir en Russie ou dans des championnats exotiques, c’est enterrer le joueur. Dans la plupart des cas, c’est vrai que c’est assez compliqué de rebondir. Mais il ne faut pas oublier que le Lokomotiv Moscou est une équipe qui joue régulièrement la coupe d’Europe. Il est donc possible de faire son trou et de taper dans l’oeil des gros clubs européens ou du Zénith Saint-Pétersbourg, qui a une plus grande envergure. Le plus dur est la question de l’intégration. Il y a par exemple Clinton Njie, ancien joueur de Lyon qui peine à briller au Dynamo Moscou. L’ancien bordelais François Kamano a quant à lui réussi sa première saison avec le Loko.

FR : Le Lokomotiv peut être un bon tremplin pour aller plus haut. Je comprends que le championnat russe puisse ne pas attirer les gens sur le papier. Mais il y a de plus en plus de clubs notamment italiens qui prospectent en Russie. Miranchuk est parti à l’Atalanta, Shomurodov à la Roma, Kokorin à la Fiorentina. Ce sont les principaux exemples et Azmoun est peut-être le suivant : on a récemment entendu son nom circuler du côté de l’Atalanta mais aussi en France à l’Olympique lyonnais.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

L’équipe réserve sombre en seconde période et s’incline face au FC Rouen (2-5)
Ibrahim Cissé absent pour les deux prochains matchs minimum
L’ancien caennais Mbaye Niang passe de Rennes à Bordeaux

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.