Le Stade Malherbe s’incline en finale du premier tournoi Emiliano Sala

Molchan Gonçalves

Après avoir battu Nantes (1-0), le Stade Malherbe s’est incliné face à Bordeaux (1-2) ce dimanche après-midi, lors de la finale du tournoi Emiliano Sala. Avec une équipe largement remaniée, les Malherbistes ont peiné à mettre en danger leur adversaire du jour, malgré une ouverture du score précoce de Vladislav Molchan.

Après avoir aligné son équipe type face au FC Nantes la veille, Stéphane Moulin avait décidé de faire tourner intégralement son onze de départ. Ainsi, aucun joueur présent lors de la victoire contre les Canaris n’était présent face à Bordeaux, en dehors du jeune Brahim Traoré. Sullivan Péan débutait dans les buts, le jeune Théo Barré était titularisé arrière droit et la recrue Franklin Wadja fêtait notamment sa deuxième titularisation au milieu de terrain.

Malherbe trouve rapidement la faille en première mi-temps…

Malgré cette recomposition d’équipe avec beaucoup de jeunes alignés, les Caennais vont attaquer la rencontre pied au plancher. À la suite d’un corner obtenu par Brahim Traoré, Anthony Gonçalves trouve la tête de Vladislav Molchan. Le jeune défenseur russe s’élève plus haut que tout le monde et trompe Benoît Costil pour donner l’avantage à son équipe (1-0, 2′). S’en suit une domination stérile des Girondins de Bordeaux durant la quasi-totalité de la première mi-temps. Bien en place, les Malherbistes n’ont pratiquement concédé aucune occasion, à l’exception d’une frappe lointaine de Rémi Oudin (6′), facilement captée par Sullivan Péan. Côté caennais, le plus gros danger est venu d’une frappe trop croisée de Steve Shamal après un débordement côté gauche (26′).

Et se fait vite égaliser en seconde…

Malheureusement, les rouge et bleu vont se tirer une balle dans le pied en entament la seconde mi-temps comme les Girondins ont débuté la première. Deux minutes après la reprise, Rémi Oudin s’enfonce balle au pied dans la défense normande. Pas attaqué, il décoche une frappe lointaine qui surprend Sullivan Péan au premier poteau (47′, 1-1). Par la suite, les deux équipes vont peiner à se procurer des occasions franches sous la chaleur orléanaise. Seule opportunité malherbiste de la seconde période, une tête de Benjamin Jeannot juste à côté du cade, après un bon centre de Théo Barré (70′). Finalement, ce sont les Bordelais qui vont trouver la faille de manière plutôt logique en fin de partie : après un ballon mal repoussé par Brahim Traoré, Mara bat Péan du plat du pied au point de penalty (1-2, 83′). Globalement, la rencontre s’est jouée sur un petit rythme et les Caennais ont semblé manquer de jambes pour accompagner certaines offensives.

Une préparation réussie malgré tout

Les joueurs de Stéphane Mouliun concluent tout de même une préparation estivale positive avec trois victoires face à Beauvais (2-0), Orléans (3-1) et Nantes (1-0), deux nuls contre Ajaccio (0-0) et Guingamp (1-1), pour une seule défaite contre Bordeaux (2-1). La reprise du championnat de Ligue 2 approche désormais à grands pas, avec la réception de Rodez samedi prochain au stade Michel d’Ornano.

Feuille de match :

SM Caen 1-2 Girondins de Bordeaux

Stade : Stade de la Source (Orléans)

But : Vladislav Molchan (2′) pour Caen, Oudin (47′) et Mara (83′) pour Bordeaux.

Composition : Péan – Barré, Ngouabi, Molchan, Traoré (Létan 87′) – Wadja, Gonçalves (Boudonnet 80′), Hervieu – Inoussa, Shamal (Najim 73′), Jeannot.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Avec 12 buts, Alexandre Mendy égale Julien Féret et Juan Eduardo Eluchans
[Vidéo] Les images exclusives du chambrage de Yahia Fofana
Le courrier des lecteurs : « Merci à Yahia Fofana, qui a été digne d’un derby ! »

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.