Le Stade Malherbe sort de la Coupe de France par la petite porte

Dinan

Opposé à une vaillante équipe de Dinan-Léhon (National 3), le Stade Malherbe a été éliminé de la Coupe de France dès son entrée en lice. Malgré l’égalisation de Nuno Da Costa en fin de partie, les Bretons se sont imposés aux tirs au but (1-1, 4 tab à 1). Un résultat plutôt logique au regard de la physionomie du match, qui confirme que cette équipe de Caen est bel et bien malade…

Les Malherbistes se sont fait surprendre dès la 4e minute : sur un corner rentrant, Kévin Coiffic profite de la sortie hésitante de Sullivan Péan pour tromper la vigilance de la défense caennaise et ouvrir le score (1-0, 4′). Un coup de massue sur la tête des joueurs de Stéphane Moulin, qui vont mettre du temps à réagir. En dehors de trois corners caennais inoffensifs et malgré les trois divisions d’écart, ce sont les Bretons qui se montrent les plus dangereux. Le break n’est pas loin quand Alban Dupa se retrouve seul face au but mais se loupe alors qu’il tentait de reprendre le centre d’Amaury Le Nouen. Côté Caennais, presque rien à se mettre sous la dent en dehors d’une frappe lointaine de Deminguet, bien captée par le gardien adverse (38′). Les locaux vont même avoir une nouvelle grosse occasion juste avant la pause : Alban Dupa, encore lui, est accroché dans la surface de réparation mais l’arbitre ne bronche pas (45′).

Nuno Da Costa égalise en fin de match

Alors que l’on espérait voir les Malherbistes revenir avec de meilleures intentions en seconde période, la rencontre va repartir sur le même rythme avec peu d’occasions en faveur des visiteurs. Et ce malgré le changement tactique opéré par Stéphane Moulin, qui avait choisi de délaisser sa défense à 5 pour passer en 4-3-3. Jessy Deminguet (58′) et Nuno Da Costa (62′) vont tenter leur chance à deux reprises sans trouver le cadre. Seule la rentrée d’Evens Joseph aura été intéressante par séquence. Alors que l’on n’y croyait plus, ce même Nuno Da Costa va finalement parvenir à égaliser : à la suite d’une frappe manquée de Joseph, l’ancien strasbourgeois parvient à remettre les deux équipes à égalité d’un joli retourné acrobatique (1-1, 87′). Les joueurs caennais vont ensuite pousser et auraient même pu inscrire un second but sans deux arrêts décisifs du portier breton dans le temps additionnel. Un réveil trop tardif pour éviter les tirs au but…

Oniangué et Cissé manquent leurs tirs au but

À l’image de son match, le Stade Malherbe va totalement passer à côté de sa séance de tirs aux buts. Prince Oniangué (au-dessus) et Ibrahim Cissé (arrêt du gardien) ont tous les deux échoué, alors qu’Anthony Gonçalves avait réussi à prendre le gardien adverse à contre-pied. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir travaillé les TAB lors de la séance d’entraînement de vendredi… Les joueurs de Dinan-Léhon, quant à eux, ont converti les quatre tentatives qui leur étaient accordées. Le Stade Malherbe sort donc par la petite porte de cette Coupe de France 2021-2022, éliminée par une équipe qui évolue trois divisions en-dessous de la Ligue 2.

FC Dinan-Léhon 1-1 SM Caen (4 tab à 1)

But : Coiffic (4′) pour Dinan-Léhon, Da Costa (87′) pour Caen.

Tirs aux buts :

Le Nouen ✅
Coiffic ✅
Dufouil ✅
Lefèvre ✅

Oniangué ❌
Gonçalves ✅
Cissé ❌

Avertissements : Shamal (31′), Armougom (43′), Gonçalves (90+3′) pour Caen.

Onze de départ (3-4-3) : Péan – Rivierez (Oniangué 57′), Cissé, Traoré – Vandermersch, Wadja (Gonçalves 65′), Deminguet, Armougom (Fouda 57′) – Hountondji (Legendre 65′), Shamal (Joseph 62′), Da Costa.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Le message d’excuses de Théo Pellenard pour Mehdi Chahiri
Stéphane Moulin : « Le visage de l’équipe m’a plu »
Stéphane Moulin donne des nouvelles de Mehdi Chahiri

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.