Des supporters sochaliens expriment leur « consternation et colère »

crédit photo : Vincent Poyer - Icon Sport
crédit photo : Vincent Poyer - Icon Sport

Dans un texte publié sur le site planetesochaux.com et diffusé sur les réseaux sociaux, des supporters sochaliens ont exprimé leur incompréhension après la décision du club, qui a refusé de reporter la rencontre face à Caen malgré la disparition tragique d’Armelle Moulin. Parce qu’il nous paraissait important de dissocier les supporters sochaliens de leur direction, nous avons choisi de le relayer.

« Nous, supporters du FC Sochaux-Montbéliard, avons appris avec consternation et colère le refus de notre directeur général et de notre direction d’accéder à la requête du Stade Malherbe de Caen de reporter le match devant opposer les deux clubs samedi 14 janvier à 15h en raison de la disparition tragique de Mme. Armelle Moulin. Il est évident qu’en avancer la tenue au vendredi soir, 18h45, tel que le proposait le diffuseur selon ses seuls intérêts afin de préserver la grille de ses programmes, paraissait incongru pour des raisons logistiques, autant pour le club que pour ses supporters.

Toutefois, il apparaît plus clair encore que refuser, comme semblent l’indiquer plusieurs sources en opposition au communiqué officiel, un report à une date ultérieure, le dimanche 15 janvier, le lundi 16 ou le week-end suivant alors que les deux clubs sont éliminés de la Coupe de France, est indigne des valeurs que nous défendons. Nous tentons, à notre modeste échelle, de véhiculer quelques résidus de convictions depuis longtemps piétinées par un football qui marche sur la tête et de tous temps associées à l’Histoire du FCSM : solidarité, camaraderie, entraide, sens du collectif, humilité, dignité. Ce choix de ne pas permettre aux joueurs et salariés du Stade Malherbe de Caen d’assister aux funérailles de Mme. Moulin, s’il venait à être confirmé officiellement, foule au pied chacun de ces engagements auxquels nous sommes viscéralement attachés.

Voici huit ans, tandis que le club était après tant d’autres bousculé par les lois de la marchandisation et de la financiarisation à outrance, vendu sans scrupules par son actionnaire historique parce que les « valeurs trop populaires » du FCSM lui étaient devenues insupportables, que les supporters actifs, aussi bien en tribunes que sur les réseaux, tentent avec courage et énergie de faire valoir ce à quoi nous croyons, et qui s’oppose sans aucune forme de réserve à la posture adoptée ce jour par notre direction.

Il ne suffit pas de prétendre valoriser les « valeurs » et l’histoire d’un club en déployant en haut des tribunes un drapeau faisant honneur aux couleurs de la région, pas plus de signer un partenariat avec un équipementier rétro pour flatter la nostalgie des supporters ; il faut appliquer ce qu’elles véhiculent lorsque le destin nous place de manière tragique sur leur route. Force est de constater que M. Samuel Laurent et l’ensemble de la direction du FCSM contreviennent gravement aux engagements qui sont les nôtres, et nous refusons de nous y associer.

Nous exigeons de notre directeur général une communication claire et sans délai quant aux éléments véritables ayant conduit à cette décision, le communiqué partagé initialement naviguant entre l’amateurisme et l’indignité, selon les possibilités de report que le SMC, la Ligue de Football Professionnel et le diffuseur BelN Sports avaient effectivement soumis. Nous assurons enfin l’ensemble du Stade Malherbe de Caen, ses supporters, ses joueurs, ses salariés, et bien évidemment son entraîneur Stéphane Moulin, de notre soutien sans failles dans l’épreuve traversée, et aurions souhaité que notre club se distingue selon la grandeur qui est la sienne, plutôt que la médiocrité de ceux qui l’incarnent. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Alexandre Mendy peut-il finir meilleur buteur de Ligue 2 ?
Le résumé vidéo de la victoire caennaise contre Bastia (3-1)
[Vidéo] Le premier but signé Andréas Hountondji avec Orléans

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.