Nabil Fékir raconte comment il a été recalé par le SM Caen à l’âge de 18 ans

Fékir Caen

Mbaye Niang, Youssef El Arabi, Raphaël Guerreiro, Thomas Lemar, N’Golo Kanté… Le Stade Malherbe a déniché de nombreux talents. Mais il est également passé à côté de plusieurs joueurs, dont Nabil Fékir. Le milieu de terrain du Bétis Séville, qui s’est révélé à l’Olympique Lyonnais, aurait pu signer gratuitement à Caen à l’âge de 18 ans.

En janvier 2011, Mohamed Segueni arpente la France à la recherche de nouveaux talents. Cet agent sportif signale le profil de deux joueurs de Saint-Priest aux dirigeants du Stade Malherbe. Les deux jeunes pousses en question ? Rami Salmy… et un certain Nabil Fékir. C’est le même agent qui avait repéré Mbaye Niang alors qu’il évoluait en région parisienne à l’AS Poissy, et qui avait alerté le SM Caen. Rebelotte avec Nabil Fékir : “Je suis parti une semaine à Caen, avec un collègue qui jouait avec moi à Saint-Priest” raconte le milieu de terrain au micro de BeIN Sports. “On est parti tous les deux une semaine, on a fait l’essai et à la fin de l’essai, on nous annonce qu’il n’y a malheureusement qu’un seul joueur qui va être gardé par Caen. Je pense que je n’avais pas fait un bon essai. Il faut dire la vérité, je n’étais pas bien.”

Un essai jugé insatisfaisant

Pourtant, Mohamed Segueni va tenter de convaincre les recruteurs caennais : “Rami Salmy avait mis trois ou quatre buts et avait fait un bon match. Nabil Fekir était positionné sur le côté, et ça ne jouait pas trop sur lui. Mais voilà, il a fait quelques gestes qui ne trompent pas. J’ai insisté auprès de Caen pour leur dire que c’était lui la bombe atomique. Ils m’ont dit qu’ils ne pouvaient pas se prononcer tout de suite” explique l’agent dans les colonnes de France Football. Pas convaincu par la prestation de Nabil Fékir, le SM Caen décide de faire signer Salmy. Depuis, l’ancien lyonnais est devenu Champion du Monde avec l’équipe de France, en compagnie de deux pépites que Malherbe n’a cette fois pas laissé passer : Thomas Lemar et Ngolo Kanté. Ramy Salmy a quant à lui totalement disparu des radars…

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Nouveau challenge au TP Mazembe pour Franck Dumas
« Volotea a envoyé un mail pour annuler notre vol vers Ajaccio »
Beka Beka / Gioacchini : le bilan des internationaux caennais

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.