Pascal Dupraz : « Une juste récompense pour un groupe exceptionnel »

dupraz mendy

Le Stade Malherbe s’est imposé dans les dernières secondes de la rencontre contre Nancy (2-1) ce samedi à d’Ornano, pour le compte de la 10e journée de Ligue 2. Les Nancéiens avaient ouvert le score sur coup-franc juste avant la demie-heure de jeu grâce à Kenny Rocha Santos. Malherbe a égalisé trois minutes plus tard sur un CSC de Sega Coulibaly, au duel avec Alexandre Mendy. Comme le week-end dernier, les Caennais ont été réduits à 10 en seconde période, après l’expulsion d’Anthony Weber. Mais ils ont su puiser dans leurs ressources pour s’imposer au bout du temps additionnel, grâce à Nicholas Gioacchini, sur un centre d’Hugo Vandermersch. La réaction de Pascal Dupraz, l’entraîneur caennais.

La prestation du soir

« Par rapport à ce que nous vivons depuis le mois de juin, c’est la juste récompense pour un groupe qui travaille d’arrache pied. Bien sûr, tout n’est pas exceptionnel sur ce match. Nous défendons très mal sur l’ouverture du score. Le coup-franc est logique. On maîtrise cette première mi-temps selon moi, même si Nancy est une belle équipe et a su créer le danger. En deuxième période, l’exclusion est logique, mais ce n’est pas qu’Anthony Weber le fautif. On a été trop spectateurs. On a eu un milieu de terrain déficient ce soir, pas assez dans l’impact, pas assez technique. Ces problèmes ne sont pas effacés malgré cette victoire. L’équipe était à 30 % de son potentiel ce soir. Malgré tout, les entrants ont fait du bien. Gonçalves a été magistral lors de sa rentrée. Court a défendu comme un chien. L’équipe n’a pas renoncé. On s’est accrochés à dix contre onze. Ce groupe est exceptionnel. »

Le bilan après 10 matchs

« Notre objectif est de marquer 20 points tous les 10 matchs. Ce soir, après 10 matchs, on est à 17 points. Je veux donc que nous en prenions 23 lors des 10 prochains matchs. Je ne suis pas venu au Stade Malherbe pour finir 15e de Ligue 2. Malherbe est un top club, représenté par des top joueurs de foot, qui représentent dignement leur équipe. »

Jouer à huis clos à d’Ornano

« Le huis clos, c’est comme ça. Je ne suis pas envieux dans la vie. Je me contente de ce que j’ai. Mais j’aimerais bien voir l’explosion du public quand on marque à la fin comme ce soir, c’est sûr. J’espère qu’on reverra bientôt ça à d’Ornano. Mes prédécesseurs ont eu la chance de le vivre, moi pas vraiment encore. Je dédie la victoire de ce soir aux supporters. Nous avons hâte de les retrouver. »

 

 

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur twitter
Partager sur facebook

Derniers articles

Johann Lepenant : « Je m’inspire de Ngolo Kanté »
[Sondage] Malherbe doit-il jouer la Coupe de France à fond cette saison ?
Les notes des joueurs caennais après la défaite à Ajaccio (1-0)

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.