Pascal Dupraz : « Relever le challenge de gagner trois fois de suite »

Pascal DUPRAZ head coach of SM Caen during the friendly match between SM Caen and Paris FC on July 11, 2020 in Caen, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Caen (France)
Pascal DUPRAZ head coach of SM Caen during the friendly match between SM Caen and Paris FC on July 11, 2020 in Caen, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) - Caen (France)

Pascal Dupraz retrouve Châteauroux ce week-end. C’est la première équipe qu’il a affronté, il y a un peu plus d’un an, en tant que nouveau coach d’un Stade Malherbe agonisant. Aujourd’hui, son équipe joue le podium et serait bien inspirée d’enregistrer un troisième succès de rang. Voici ce qu’il faut retenir de la conférence de presse d’avant-match de l’entraîneur caennais. 

Un large effectif à sa disposition

« Il y a des joueurs que je voudrais utiliser plus. Ce qui est important quand notre effectif est au complet dans blessures comme en ce moment, c’est que personne ne lâche, qu’il n’y ait pas de déperdition de compétitivité pour ceux qui jouent moins. J’essaie d’être le plus honnête possible avec les joueurs. Je compte sur l’intégralité de l’effectif pour nous permettre d’être compétitif. Je touche du bois pour que la situation soit comme aujourd’hui encore longtemps, sans blessés. »

Un onze type ?

« Non, je n’en ai pas. Je ne sais pas si, dans le foot contemporain, on a un onze type. En début de saison, on coche un onze idéal oui, mais on se rend compte en milieu de saison qu’on ne l’a jamais coché ce onze précis. On l’adapte toujours. Il faut prendre en compte les progrès des jeunes joueurs par exemple. Et parfois les mettre de côté pour ne pas les brûler. »

Châteauroux et Pau, deux matchs plus abordables ?

« Déjà, concentrons nous sur Châteauroux. Pau, c’est dans longtemps. J’ai abordé le match sous un angle particulier. Jamais nous n’avons remporté trois matchs de suite depuis mon arrivée. On a déjà eu l’occasion deux fois, mais on l’a jamais fait. C’est comme ça que j’ai présenté le match aux joueurs. Je leur ai demandé de l’aide pour passer cet obstacle. C’est ensemble que nous voulons relever ce challenge. Il a fallu vite zapper la victoire du Havre pour nous replonger sur cet objectif. »

L’adversaire du week-end

« Châteauroux, c’est l’équipe de Ligue 2 qui a le plus la possession du ballon. C’est une équipe qui a des arguments, perd souvent par des petites marges et a montré contre Sochaux le week-end dernier qu’elle a des ressources pour gagner en fin de match. On doit être vigilants, mais confiants. Rester dans la mesure, car, je le répète, nous n’avons pas encore été capables de gagner trois fois de suite. Il serait de bon goût de réaliser une série. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Après son coup de sang, Rémy Riou connaît la durée de sa suspension
Les notes des joueurs caennais après le match nul contre Dunkerque (1-1)
Fabrice Vandeputte : « Le groupe est déçu, mais surtout pas abattu »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.