Patrice Garande : « Revenir à Caen ne m’a pas fait grand chose dans ces conditions »

IMG_6578

Mené de deux buts en première période, Toulouse a réussi à accrocher le match nul (2-2) face au Stade Malherbe ce lundi soir. Sentiment mitigé au terme de la rencontre pour l’entraîneur toulousain Patrice Garande.

« C’est un sentiment mitigé. D’une part, on était venus pour gagner. On n’a pas réussi. D’autre part car notre entame de match n’est pas bonne en défense. On n’a pas le droit de prendre deux buts dans la profondeur comme cela. Mais l’équipe n’a pas arrêté de pousser. Elle a toujours eu la volonté d’aller chercher les choses. On a réussi à égaliser. Sur le plan offensif, on s’est crée beaucoup d’occasions, je ne suis pas déçu sur cette partie là. On n’a pas fait n’importe quoi, on n’a pas balancé. On a trouvé des solutions pour revenir, tout en restant vigilants. L’histoire de ce match, c’est qu’on s’est mis en difficulté tout seul en prenant ces deux buts. Le premier but qu’on marque ensuite traduit l’état d’esprit de mes joueurs. Ils ont toujours la faculté d’aller chercher les choses. Le retour à Caen m’a fait drôle. Mais compte tenu des conditions dans lesquelles on vie, j’avoue que ça ne m’a pas fait grand chose. Le côté émotionnel, je l’ai eu seulement en revoyant des têtes connues, des gens que j’aime, des amis, notamment Jean-François Fortin. »

Patrice Garande s’est également exprimé devant les caméras de BeIN Sports. A découvrir ci-dessous.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Les notes des joueurs caennais après la large victoire contre Rodez (4-0)
Le Stade Malherbe co-leader de Ligue 2, Alexandre Mendy meilleur buteur !
Auteur d’un triplé, Alexandre Mendy est « touché par le soutien du public »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.