Pierre-Antoine Capton : « Les grandes histoires démarrent souvent dans l’adversité »

JOIE

Actionnaire du club, Pierre-Antoine Capton s’est exprimé à l’issue du maintien arraché par le Stade Malherbe lors de la dernière journée (victoire 2-1 face à Clermont). Soulagé, il veut savourer mais vite se remettre au travail avec Olivier Pickeu, afin de construire un avenir meilleur pour le club.

La joie d’un maintien tardif

“Les grandes histoires démarrent souvent dans l’adversité. Le club a énormément souffert. Je suis content que ça se termine sur un match comme ça avec un but à la 92e minute. Il y a eu cette injustice de prendre un carton rouge pas franchement mérité. Je suis fier qu’à 10 contre 11, les joueurs aient eu les ressources pour aller chercher cette victoire. Hier soir, on était ensemble à Deauville, et je leur ai montré les images d’un match contre Clermont où Malherbe était mené 1-0 à la 85e minute et avait eu les ressources pour s’imposer 2-1. Si on reste en Ligue 2, c’est qu’on le mérite. Maintenant, on va écrire une nouvelle page de l’histoire du club. Je voulais remercier tous ceux qui nous ont soutenu depuis le début. Les supporters, les médias, parce que ce n’était pas évident. Malherbe est un club formidable avec une identité, un stade, des supporters incroyables…”

La préparation de la saison prochaine

“On a beaucoup d’espoirs pour la suite. On va se tourner vers la saison prochaine mais ce soir on savoure. Avec Olivier Pickeu, on s’était dit que quelque soit l’issue de ce match, on continuerait ensemble en National. L’avantage, c’est de repartir en Ligue 2, avec une nouvelle équipe qu’on va mettre en place rapidement. Croyez-moi, on va être ambitieux et j’espère que dans les prochaines années, le Stade Malherbe va retrouver l’image et la respectabilité qui étaient la sienne. Maintenant, c’est la première saison de l’ère 0. On va bâtir le projet avec les jeunes, avec des joueurs qui ont l’identité normande. On va essayer de faire en sorte de mieux jouer la saison prochaine, parce qu’on sait à quel point tout le monde a souffert. Olivier Pickeu communiquera le nom du nouvel entraîneur en temps voulu. Je voudrais remercier Fabrice Vandeputte qui a fait un travail admirable dans des conditions difficiles pour lui.”

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Rui Almeida : « À Caen, le problème ne venait pas seulement de l’entraîneur »
Yoann Salmier dans les petits papiers du Stade Malherbe ?
Courtisé par un club de Ligue 1, Yoann Court évoque son avenir

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.