Pour Franklin Wadja, l’avenir au Stade Malherbe s’assombrit

WADJA

Le SM Caen vient d’officialiser la signature de Djibril Diani. Et le grand perdant de cette arrivée supplémentaire au milieu de terrain n’est autre que Franklin Wadja. Débarqué cet été en provenance de Lorient, le Camerounais n’a pas convaincu le staff de Stéphane Moulin et n’a pas été épargné par les blessures.

Il avait été la première recrue du dernier mercato malherbiste. Signataire d’un contrat de deux ans (plus une année en option), Franklin Wadja avait été libéré par son club de Lorient, où il n’avait disputé que 29 minutes réparties sur quatre matches de Ligue 1 lors de la saison 2020-2021. Avant cela, il avait participé à seulement sept rencontres de Ligue 2 lors de la saison 2019-2020. Autant dire qu’à son arrivé en Normandie, il manquait cruellement de rythme après deux ans passés à grappiller quelques minutes de temps de jeu de-ci de-là. Depuis le mois de juillet, Wadja a tout de même pris part à 14 rencontres et inscrit un but. Mais après sa blessure au ménisque face à Valenciennes et le changement de système opéré par le coach, il ne semble plus avoir la cote.

Au départ, c’est le profil qui séduit Malherbe. Le club normand ciblait un « destructeur » pour tenir un rôle similaire à celui de Cheikh Ndoye, homme de base de Stéphane Moulin au SCO d’Angers. Car il ne fait aucun doute que l’entraîneur caennais ait voulu reproduire ce qui avait fait sa réussite dans son précédent club : associer un milieu de terrain puissant, entouré de deux autres joueurs plus techniques comme Jessy Deminguet et Johann Lepenant. Malheureusement, Wadja ne s’est pas montré à la hauteur des attentes et ses lacunes techniques ont eu le dont d’agacer. S’il a laissé entrevoir quelques prestations intéressantes face à Nîmes (0-0), Dijon (0-1) ou Toulouse (2-3), il a été plus décevant face à Sochaux (1-2), Pau (1-2) ou Valenciennes (1-2). Une irrégularité forcément handicapante à un poste clé pour Moulin et son staff.

Positif au covid-19, Franklin Wadja est bloqué en Tunisie

Olivier Pickeu ne cachait pas sa déception au moment de faire le bilan de la première partie de saison : « Il avait déjà du retard à l’allumage et depuis son opération au ménisque, je trouve que Franklin n’est pas revenu au niveau de forme que l’on pouvait espérer » s’était exprimé le président caennais dans les colonnes de Sport à Caen. Pour ne rien arranger, Franklin Wadja est le seul joueur à ne pas encore avoir repris l’entraînement collectif début janvier. Et pour cause, il est bloqué en Tunisie sur son lieu de vacances en raison des consignes sanitaires. À en croire les informations de France Bleu Normandie, le milieu de terrain est positif au covid-19 et doit attendre un test négatif pour prendre l’avion et faire son retour en France. Une absence qui ne va pas l’aider à retrouver un rythme qui lui a cruellement fait défaut lors de la première partie de saison. Il manquera au minimum la réception de Niort, ce samedi.

Dans le nouveau système en 3-5-2 de Stéphane Moulin, Franklin Wadja sera directement en concurrence avec Djibril Diani. Arrivé en provenance du Grasshopper Zurich, ce milieu longiligne (1,95m) est décrit comme « un joueur est capable de récupérer un nombre incalculable de ballons dans les airs ou au sol » par Corentin Cal, son ancien coéquipier au RC Lens. Mais également « une très bonne technique, une capacité à combiner dans les petits espaces, se projeter vers l’avant, marquer et éliminer ». Des caractéristiques que ne possède pas l’ancien lorientais, qui se retrouve propulsé cinquième dans la hiérarchie des milieux de terrain. Devant lui, Lepenant, Deminguet, Diani et même Zady Sery, repositionné dans un rôle plus central. Réussira-t-il tout de même à tirer son épingle du jeu ?

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Après Ajaccio, Auxerre vise également Ali Abdi (L’Yonne Républicaine)
L’ex-malherbiste Lenny Nangis fait son retour en France
Godson Kyeremeh convoité par deux clubs de Ligue 1 ? (RMC Sport)

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.