Prêté par Caen, Nicholas Gioacchini en difficulté avec Montpellier

crédit photo : Anthony Bibard - Icon Sport
crédit photo : Anthony Bibard - Icon Sport

Chahuté sur les réseaux sociaux par les supporters de Montpellier, Nicholas Gioacchini traverse actuellement une période compliquée. Exilé sur un côté et en manque de confiance, l’international américain est toujours à la recherche de son premier but en Ligue 1…

Des débuts prometteurs gâchés par un début d’année loupé

Après une première partie de saison étayée par plusieurs entrées en jeu prometteuses, Nicholas Gioacchini pouvait profiter des absences (Mavididi, Savanier) de ce début d’année pour s’affirmer davantage au sein d’une équipe de Montpellier en pleine bourre. Titulaire face à l’OM en Coupe de France et contre Saint-Etienne en championnat, il est malheureusement passé à côté de ces deux rendez-vous. Le quotidien L’Équipe ne s’y trompe pas, au moment de noter le joueur après la défaite 3-1 contre l’ASSE : « L’international américain prêté par Caen profite des absences pour enchaîner les matchs… mais pas pour marquer des points. Avec un quart de ballons perdus (15/43) et aucun tir tenté, il n’a pas suffisamment pesé sur la défense adverse » décrit le quotidien sportif. Pour ne rien arranger, la machine montpelliéraine s’est quelque peu enrayée depuis le début d’année : 4e à la trêve, le MHSC pointe désormais à la 7e place du classement après trois défaites lors des quatre dernières rencontres.

80% des supporters montpelliérains favorables à son retour à Caen

À sa décharge, Nicholas Gioacchini n’est pas mis dans les meilleures dispositions pour briller. Utilisé dans les couloirs du 4-4-2 de Dall’Oglio, il peine à multiplier les appels en profondeur et à exploiter ses qualités de vitesse. Les suiveurs du Stade Malherbe savent que son poste de prédilection est plutôt celui d’avant-centre et si possible dans un système à deux pointes. Malheureusement, la concurrence oblige son entraîner à l’excentrer dans un couloir. En 22 matchs toutes compétitions confondues depuis le début de saison, il n’a été titulaire que cinq fois pour trois passes décisives mais surtout aucun but. Un bien maigre bilan pour l’attaquant caennais prêté à Montpellier, qui devra débourser 2 millions d’euros s’il souhaite s’attacher les services du joueur. Et si les débuts en Ligue 1 de Gioacchini incitaient plutôt à la clémence, l’exaspération gagne peu à peu les supporters montpelliérains. Sur les réseaux sociaux, les messages hostiles se multiplient et un sondage effectué auprès d’une centaine de fidèles montre que 80% d’entre-eux sont favorables à un retour en Normandie en fin de saison.

Malgré les critiques, Gioacchini garde la confiance de Dall’Oglio

Malgré les critiques et ses prestations décevantes, l’Américain garde la confiance d’Olivier Dall’Oglio. Questionné sur les difficultés actuelles de son attaquant, l’entraîneur héraultais met en avant une question de confiance : « À mon avis, c’est surtout une question de confiance. Il est aux bons endroits, il se crée des occasions, mais il est un peu dans la précipitation parfois. Il a besoin de travailler sur le plan technique pour améliorer sa finition. Ce qui est sûr, c’est que de marquer lui ferait le plus grand bien. S’il était récompensé par un but, je pense que ça débloquerait certaines choses » explique-t-il en conférence de presse. Et si Gioacchini est rarement titulaire, il a participé à l’intégralité des matchs depuis son arrivée. Preuve de la confiance accordée par un coach qui continue de croire en lui. Espérons pour le joueur comme pour le Stade Malherbe que son premier but arrive dès ce week-end face à Lille, pour provoquer le déclic tant attendu…

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Un immense Brice Samba envoie Nottingham en finale de barrages
Norman Bassette également sur les tablettes de l’OL ? (Le Progrès)
Stéphane Moulin a aidé Clermont à se maintenir en Ligue 1

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.