[Rétro] L’année 2021 du Stade Malherbe en 21 photos !

2021 7

Un maintien arraché à la dernière minute de la dernière journée, suivi d’une première partie de saison décevante : en 2021, les supporters du Stade Malherbe ont souffert mais seront tout de même passés par toutes les émotions. Nous vous proposons de revivre ces 12 derniers mois à travers une sélection de photos, que vous avez retrouvé tous les week-end sur notre compte Instagram

L’hommage à Salah, fidèle supporter du Stade Malherbe, décédé en début d’année. Face à Toulouse, le 11 janvier, le Malherbe Normandy Kop lui rend hommage dans un stade tristement à huis clos à cause de la crise sanitaire.
Début Février, Malherbe reçoit le Paris Saint-Germain, pour le compte des 1/32e de finale de Coupe de France. Une courte défaite (0-1) mais une prestation très encourageante sur la pelouse.
Jusqu’à la fin de cette laborieuse saison 2020-21, le Stade Malherbe va évoluer dans un stade vide, privé de ses supporters à cause de la crise sanitaire.
Face aux mauvais résultats, le coach Pascal Dupraz est remercié à la fin du mois de mars. Fabrice Vandeputte et Cédric Hengbart, respectivement entraîneur et adjoint de l’équipe réserve, se retrouvent sur le devant de la scène avec une mission : maintenir Malherbe en Ligue 2.
Cinquième gardien dans la hiérarchie quelques mois plus tôt, le jeune Sullivan Péan est propulsé titulaire en fin de saison, face aux blessures des autres portiers. Le Normand sera l’un des artisans principaux du maintien du Stade Malherbe.
Privés de Stade, mais pas privés de ferveur. Dans la lutte pour le maintien, les supporters du Stade Malherbe ont donné de la voix sur l’esplanade de d’Ornano, notamment avant les matchs décisifs contre Dunkerque et Clermont.
Dernier match de la saison. Prince Oniangue puis Benjamin Jeannot permettent au Stade Malherbe de décrocher une victoire synonyme de maintien, face à Clermont (2-1).
Le soulagement de Pierre-Antoine Capton, en compagnie de l’entraîneur par intérim Fabrice Vandeputte.
Nouvelle saison, nouvelle tête. Stéphane Moulin, l’ancien entraîneur du SCO d’Angers, débarque à la tête du Stade Malherbe.
Le premier entraînement de Stéphane Moulin et son staff, dont fait partie le préparateur physique Benoît Pickeu (à droite).
Le Stade Malherbe dispute des matchs amicaux encourageants. Et présente son nouveau maillot, encore vierge de sponsor principal.
Première rencontre de la saison 2021-22 pour le Stade Malherbe avec une nette victoire (4-0) face à Rodez à d’Ornano. La joie de Jonathan Rivierez.
Premier succès de la saison à l’extérieur face à Niort (1-0). La joie des Caennais devant un parcage rempli.
Victime d’un terrible arbitrage de Gaël Angoula, les Caennais s’inclinent face à Dijon dans l’incompréhension générale.
Les deux buts injustement refusés font perdre son sang froid au président Pickeu, qui tente de rentrer sur la pelouse.
Le public, véritable 12e homme de cette première partie de saison. Caen affiche la meilleure affluence en Ligue 2, avec près de 10 000 supporters en moyenne à chaque match.
Des supporters fidèles, et parfois taquins, tantôt face à l’adversaire havrais, comme face à sa propre équipe quand les mauvais résultats s’enchaînent.
Olaf, le président du MNK 96, toujours très accessible.
La joie du kop lors de l’ouverture du score malherbiste à l’occasion du derby face au Havre (2-2), le 16 octobre.
Et la célébration du buteur, Alexandre Mendy, auteur du meilleur début de saison de sa carrière.
Pour la dernière de 2021 à d’Ornano, le Stade Malherbe s’impose face à Guingamp (2-0).

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Après Ajaccio, Auxerre vise également Ali Abdi (L’Yonne Républicaine)
L’ex-malherbiste Lenny Nangis fait son retour en France
Godson Kyeremeh convoité par deux clubs de Ligue 1 ? (RMC Sport)

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.