Sébastien Desiage : « Le pénalty sifflé sur Appiah, je n’en ai pas dormi de la nuit »

Sebastien DESIAGE

Unanimement reconnu pour sa gentillesse et son professionnalisme, l’ancien arbitre professionnel Sébastien Desiage est décédé ce jeudi 10 septembre à l’âge de 46 ans. Il avait eu plusieurs fois l’occasion d’arbitrer le Stade Malherbe, comme lors de la folle remontée au Vélodrome en 2014-2015 ou de la défaite contre Lille au MMArena, un peu plus tôt dans la saison.

Lors de ce match, il avait sifflé un penalty et expulsé à tort Dennis Appiah, pour un tacle jugé irrégulier. Sincèrement désolé et meurtri par cette décision, Sébastien Desiage avait eu l’élégance de reconnaître son erreur et d’appeler Patrice Garande le lendemain pour s’excuser. Il s’était confié au Journal du Dimanche quelques mois plus tard sur cet épisode.

« Sur le moment, les Caennais ont été surpris, mais les joueurs le sont souvent en pareil cas. Je sentais qu’ils étaient sincères mais j’étais certain d’avoir pris la bonne décision. En allant au bout de ma conviction, je devais sortir le carton rouge. J’ai aussi interrogé Divock Origi, qui m’a dit qu’il avait été déséquilibré… »

« Après le match, on m’a informé qu’il n’y avait pas penalty. J’ai dû gérer les frustrations légitimes, notamment de l’entraîneur Patrice Garande, à qui j’ai proposé qu’on se voie au calme dans mon vestiaire. Le lendemain, je l’ai aussi appelé pendant vingt minutes. Entre-temps, j’avais vu le DVD du match à l’hôtel, en allant directement à la 67e minute. Ce pénalty, je n’en ai pas dormi de la nuit. Dans ces cas-là, les images défilent en boucle. On se met toujours à la place de l’équipe lésée, qui a le sentiment qu’on lui a volé un point. Pendant trois jours, mon esprit a été pollué. Comme pour un gardien qui fait un bon match mais se troue à la fin, on ne retient que ça. »

« Il faut être costaud et rebondir dès le match suivant. Quand j’ai de nouveau été chargé d’arbitrer Caen à Marseille, j’y ai repensé. J’en ai même plaisanté avec Appiah dans le couloir : “Dennis, désolé pour ce qui s’est passé en août, mais vous avez vu que j’ai essayé d’arranger un peu les choses (il avait envoyé un rapport à la Ligue pour demander l’annulation du carton rouge NDRL). Ce soir, ça va bien se passer, ensemble.” Mais dès la première minute, j’ai sifflé un penalty contre Caen… J’entends encore certains : “C’est pas possible, vous nous en voulez !” Sauf que, cette fois, j’avais raison. »

Nous adressons toutes nos condoléances aux proches de Sébastien Desiage ainsi qu’à la famille de l’arbitrage français.

Tous propos recueillis dans le JDD.

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur twitter
Partager sur facebook

Derniers articles

Deux anciens caennais au FC Hyères avec Anelka et Boudjellal ? (Var Matin)
[Sondage] Les joueurs caennais doivent-ils baisser leur salaire ?
Rémy Riou : « Nous ne touchons pas tous de grosses sommes d’argent »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.