Stéphane Moulin au Stade Malherbe : réelle possibilité ou folle rumeur ?

Olivier PICKEU Stephane MOULIN

Alors que le Stade Malherbe disputait ce matin un match amical face à l’équipe de France U18 (1-1 score final), Stéphane Moulin a annoncé son départ du SCO d’Angers en conférence de presse. Une déclaration qui a presque plus fait parler que le match en lui-même du côté des supporters caennais…

C’est tout un tas de choses. Dix ans, c’est beaucoup. Aujourd’hui, je ne vais retenir que du bon et je veux rester sur le bon. Je pense que le temps peut être un allié, la longévité peut être une véritable force. Et parfois, ça peut devenir une faiblesse. Je n’en suis pas là, mais je ne voulais surtout pas en arriver là.” En fin de contrat en juin 2022, Stéphane Moulin a dévoilé ce matin les raisons qu’il l’ont poussé à mettre un terme à son aventure angevine à la fin de saison. Évidemment, il n’en fallait pas plus pour enflammer les supporters malherbistes, alors qu’il est de notoriété publique que le SM Caen doit faire signer un un nouvel entraîneur en vue de la saison prochaine.

14 ans de travail commun avec Olivier Pickeu

Mais pourquoi Stéphane Moulin signerait-il à Caen, après six années passées en Ligue 1 ? Il faut savoir qu’Olivier Pickeu et Stéphane Moulin se connaissent très bien, puisque les deux hommes ont travaillé ensemble à Angers entre 2006 et 2020. Le premier a d’ailleurs lancé le second comme entraîneur principal en 2011, alors que le club était encore en Ligue 2 : “Avec Olivier, on a vécu 14 très belles années. J’ai toujours des contacts avec lui. Pourquoi je n’en aurais plus ? On a travaillé 14 années ensemble. Ce n’est pas parce qu’il a quitté Angers que je n’ai plus de relations avec lui” déclarait l’entraîneur du SCO après le départ de son ancien directeur sportif. De là à imaginer le nouveau président caennais capable de convaincre son ex-protégé de redescendre d’un échelon ?

Benoît Pickeu va rallier la Normandie 

Si la rumeur enfle depuis ce matin, c’est également car Olivier Pickeu fait la cours à d’autres anciens collègues de travail. À commencer par son frère Benoît, préparateur physique du SCO : “Mon objectif, c’est que Benoît me rejoigne. Dès mon premier jour à Caen, je voulais qu’il soit avec moi. Je pense que c’est facile à comprendre. On a travaillé ensemble depuis 14 ans à Angers et il a tout mis en place pour que le club termine chaque saison sur le meilleur plan athlétique possible” expliquait le président caennais cet hiver. Avec le départ de Stéphane Moulin, Benoît Pickeu a également annoncé la fin de son aventure angevine. Sa future destination ne fait désormais plus aucun doute, alors que Jean-Marc Branger sera en fin de contrat à l’issue de la saison. Selon les informations de Tendance Ouest, Olivier Pickeu aimerait également convaincre Axel Lablatinière de le rejoindre dans ce nouveau projet. L’ancien responsable de la cellule de recrutement angevine est libre de tout contrat depuis son départ du Red Star en fin de saison dernière.

Pour Malherbe, il faut d’abord penser à assurer le maintien

Mais avant de rêver plus grand, le Stade Malherbe doit d’abord se confronter à la réalité du terrain. Et pour le moment, elle concerne la lutte pour rester en Ligue 2. Avec 5 points d’avance sur le barragiste à huit journées de la fin, le maintien est encore loin d’être acquis pour le club normand, et Olivier Pickeu en est bien conscient : “Il y aura certainement des décisions, mais pour le moment, l’objectif est voir à l’oeuvre les éducateurs qui sont en interne et leur capacité à reprendre une situation complexe” a logiquement expliqué le président caennais devant la presse, mercredi matin. Affaire à suivre, donc…

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Oniangué, Court et Mendy pas retenus pour le déplacement à Troyes
Fabrice Vandeputte : « Un calendrier difficile mais nous sommes prêts »
Jessy Pi : « Tout le monde respecte ce maillot et fait les efforts »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.