Stéphane Moulin dresse le bilan d’un mercato qui l’a fait « transpirer »

DA COSTA

Comme tous les supporters du Stade Malherbe, Stéphane Moulin a vécu une fin de mercato stressante et agitée. Mais tout est bien qui finit bien, et l’entraîneur caennais se dit satisfait des joueurs à sa disposition pour cette saison.

Les dernières recrues du mercato

« On s’est renforcés sur les postes qu’on a ciblé. Les joueurs qui sont venus sont ceux qu’on a souhaité. On ciblait un défenseur central. Ibrahim Cissé était sur les tablettes de longue date. Mehdi Chahiri devait lui déjà être chez nous avant le tournoi à Orléans en juillet. Mais ce sont des choses qu’on ne maîtrise pas. On n’a pas de prise sur la date d’arrivée. En ce qui concerne Da Costa, c’est la même chose. C’était long, ça a traîné, mais on n’y peut rien. L’inquiétude que j’avais sur ces dossiers, c’est que quand il reste quelques jours de mercato, on ne peut plus se retourner. Mais j’ai toujours dit que l’équipe allait être renforcée, je le savais. Ça s’est réalisé le dernier jour, mais ça l’a fait. Les bugs informatiques m’ont fait transpirer un peu plus. »

Ibrahim Cissé et la défense centrale

« Je veux qu’il nous amène sa vitesse, ses qualités de défenseur. Il a les caractéristiques du défenseur moderne. C’est important. En défense centrale, on s’en sort bien sur les six premiers matchs au niveau des blessures. Il était important d’aller jusqu’à la trêve hivernale en ayant des garanties au niveau du nombre de joueurs à chaque poste. Quand les titulaires ne sont pas là, on ne doit pas abaisser notre niveau. Aujourd’hui, sur presque tous les postes, dont la défense, je suis satisfait à ce niveau là. »

Un groupe de 22 joueurs pour travailler

« On essaie toujours de mettre les joueurs dans les meilleures conditions possibles. L’équipe est renforcée, étoffée. Mais il nous manque encore huit joueurs. J’espère que ça ne sera pas ça toute la saison. Mais je ne me plains pas. J’avais dit aux joueurs que le groupe n’était pas arrêté tant que le mercato n’était pas fini. Qui dit arrivées, dit départs. Je ne voulais pas bosser avec 26 joueurs. Maintenant, c’est avec ce groupe qu’on va aller au moins jusqu’à la trêve. Je veux bosser avec 22 joueurs et trois gardiens. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

L’équipe réserve sombre en seconde période et s’incline face au FC Rouen (2-5)
Ibrahim Cissé absent pour les deux prochains matchs minimum
L’ancien caennais Mbaye Niang passe de Rennes à Bordeaux

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.