Stéphane Moulin : « Il ne faut pas de fracture avec le public »

MNK 1

Victorieux d’un seul de ses onze derniers matchs de Ligue 2, le Stade Malherbe est à la recherche d’un nouveau souffle en championnat. Il reçoit le Paris FC ce samedi à d’Ornano. En conférence de presse d’avant-match, l’entraîneur Stéphane Moulin est notamment revenu sur l’inquiétude grandissante des supporters. Le coach appelle à l’union sacrée derrière son équipe.

L’élimination en Coupe de France

« J’avais dit que je ne m’exprimerai pas à la fin du match, parce que quand la colère est importante, il vaut mieux la garder pour soi. Je n’avais pas envie de rajouter de l’huile sur le feu. De défendre le groupe non plus. Avec le recul, je félicite Dinan, qui a montré des valeurs sur le terrain qu’on n’a pas su mettre en avant. Je ne veux pas en rajouter, ni commenter cette contre-performance. »

Se remettre en question

« Il nous manque un petit supplément d’âme, qui fait qu’on peut transformer une défaite en match nul ou un match nul en victoire. Je ne veux pas mettre les joueurs plus bas que terre. Il n’y avait pas non plus que de la mauvaise volonté dernièrement. Mais je n’ai pas envie de les défendre. Les joueurs doivent comprendre que tout doit changer. Sera t-on en mesure de le faire ? Je ne sais pas. Je veux au moins que la démarche s’enclenche. Il nous manque beaucoup aujourd’hui. Si on attendait d’être au pied du mur pour changer, on y est. »

S’appuyer sur la victoire à Toulouse

« Le remède c’est le travail, garder la confiance. Il n’y a rien d’autre qui va nous permettre de nous améliorer. C’est aussi cette prise de conscience de chacun pour voir ce qu’il peut faire plus. On a montré de bonnes choses à Toulouse. Mais il n’y a pas eu de continuité. Beaucoup de choses doivent changer. Mais ça prend du temps. Je ne pensais pas qu’il en faudrait autant. Je ne peux pas donner de délai. C’est à nous, le staff, d’essayer d’insuffler quelque chose de nouveau, pour qu’on parle du terrain et en positif. »

La relation avec les supporters

« La réaction inquiète du public est recevable. Mais il ne faut pas de débordement. Ca n’apporte pas de positif. J’ai été le premier à dire que le public était tolérant et patient ici. Donc aujourd’hui, je peux comprendre leur ressenti. Un sentiment de peur de ce qu’ils ont déjà vécu l’an passé. Ils veulent voir des victoires. On a besoin d’être soutenu. Créer une scission n’améliorerait surtout pas la situation. On a besoin d’être forts, pas enfoncés. Il ne faut pas qu’il y ait de fracture. Si les joueurs sont encouragés, ça les poussera. On a vraiment envie de gagner. Personne au club n’est joyeux aujourd’hui. On ne se moque pas de la situation. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Le message d’excuses de Théo Pellenard pour Mehdi Chahiri
Stéphane Moulin : « Le visage de l’équipe m’a plu »
Stéphane Moulin donne des nouvelles de Mehdi Chahiri

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.