Stéphane Moulin : « Je n’ai pas envie de renoncer, de baisser les bras »

MOULIN

Sur la pelouse de Nancy samedi soir (19 heures), le Stade Malherbe va tenter de décrocher son premier succès à l’extérieur depuis fin-septembre. Un adversaire en perdition, lanterne rouge et balayé par Valenciennes en début de semaine. L’entraîneur caennais Stéphane Moulin ne veut pour autant pas prendre ce match à la légère. Il est revenu en conférence de presse sur les difficultés que rencontre son équipe à enchaîner les bonnes prestations.

La difficulté d’enchaîner, les problèmes psychologiques

« On repart comme il y a trois mois, après l’échec qui a suivi le match d’après Toulouse. On repart avec la même envie, mais ce n’est pas simple. Je n’ai pas envie de renoncer, de baisser les bras. On continue d’insister. On doit savoir enchaîner après une victoire, ce qu’on ne fait plus. Il y a encore du temps pour faire changer les choses. Il n’y a pas de manque de volonté, mais j’ai l’impression que c’est irrémédiable. Comme s’il y avait quelque chose ici. C’est très étrange. Le constat que j’ai fait en début de saison, j’ai l’impression qu’on y est encore. On redouble de travail. C’est rageant. On sent qu’on est pas loin de quelque chose. Et quand on pense le tenir, ça nous échappe. L’aspect mental fait aussi partie du bagage de footballeur professionnel. Et parfois, ce n’est pas à la hauteur. »

Les suspensions

« On a trois joueurs suspendus (Gonçalves, Da Costa, Court, ndlr). C’est comme ça. C’est surtout pour des bêtises. On a parfois des difficultés à maîtriser nos émotions. Certaines suspensions sont plus dures à encaisser que d’autres. Celle de Yoann Court n’est pas excusable. On aurait pu s’en passer, mais il faut faire avec. J’ai dit aux gars qu’on se pénalisait nous même. »

Nancy, adversaire lanterne rouge

« Ce que Nancy vit en ce moment ne regarde qu’eux. On a déjà assez de travail de notre côté. On ne va pas s’occuper des autres. Ils ont eu une déconvenue importante en début de semaine. Il y a une attente de réaction. Nous, on vient de vivre une grosse déception aussi. J’attend aussi une grosse réaction. Dans le comportement, on doit être de vrais pros. Ne pas commettre des erreurs systématiques qui plombent nos matchs. On en a fait tellement que je ne les compte plus. Il faut que l’on retrouve la rigueur qu’on a eu contre Ajaccio. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Bientôt l’heure du départ de Chelsea pour Ngolo Kanté ?
Gaël Angoula nommé arbitre du match entre Caen et Niort !
Hengbart : « On perd contre le plus faible Caen qu’on pouvait affronter »

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.