Stéphane Moulin : « On ne peut pas travailler avec 48 heures de récup’ »

crédit photo : Eddy Lemaistre Icon Sport
crédit photo : Eddy Lemaistre Icon Sport

Toujours invaincu et leader de Ligue 2, le Stade Malherbe se déplace sur la pelouse du voisin havrais ce vendredi soir (20h45) pour la 7e journée. Des Seinomarins qui montent petit à petit en puissance et forcément revanchards après la claque reçue au stade Océane la saison passée. Voici ce qu’il faut retenir de la conférence de presse d’avant-match de Stéphane Moulin, qui est notamment revenu sur le calendrier chargé. 

L’arrivée de Hianga’a Mbock

« Il a des caractéristiques au milieu de terrain qu’on n’a pas beaucoup, hormis Djibril Diani, Quentin Daubin et Iyad Mohamed. Dans les semaines à trois matchs, c’est usant, il faut des relais. C’était important de recruter un joueur prêt physiquement et au niveau. On peut s’en servir immédiatement, il est qualifié pour le match au Havre. »

Trois matchs en moins d’une semaine

« Je ne regrette pas l’enchaînement des trois matchs en six jours. Le sujet c’est : comment on peut faire attention aux joueurs ? Comment le spectacle peut-il toujours être bon ? Il faudrait un jour de recup’ en plus. Jouer le vendredi après avoir joué le mardi, je ne comprends pas. Si on était associé dans ces décisions, et je ne parle pas qu’au nom du Stade Malherbe, ce serait bien. Je pense que la santé des joueurs est super importante. Je ne trouve pas ça très sérieux. On aurait tous pu jouer samedi à 15 heures. On ne peut pas travailler en 48 heures. Les organismes n’ont pas encore récupéré. Mais on fait avec. »

L’engouement des supporters

« Je préfère m’habituer aux bonnes choses, leur soutien en est une. Les gens ont envie de nous suivre, nous encourager, qu’on gagne. On va tout faire pour. Mais il y a un adversaire de taille. Le HAC, c’est dix buts sur les trois derniers matchs. C’est une équipe qui prend forme, avec un style. Il va falloir compter sur eux cette saison dans ce championnat. J’ai été impressionné de leur match contre Amiens. Il va falloir être très performant si on veut gagner. »

Guingamp, un match référence

« On peut toujours progresser dans le jeu. Un match ne ressemble jamais à un autre. Il ne faut pas tirer de conclusions hâtives sur le match contre Pau. Il faut voir la continuité. Maintenir le niveau affiché contre Guingamp. On l’a affiché pendant une heure au Paris FC. Pau, c’était différent, avec un bloc très bas en face. On ne sera pas face à cette configuration demain. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Gaël Angoula nommé arbitre du match entre Caen et Niort !
Hengbart : « On perd contre le plus faible Caen qu’on pouvait affronter »
Les notes des joueurs caennais après la défaite contre QRM (1-0)

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.