Stéphane Moulin : « On ne va pas dire qu’on veut monter en Ligue 1, mais… »

crédit photo : Simon Abraham - Malherbe inside
crédit photo : Simon Abraham - Malherbe inside

Les Caennais ont repris le chemin de l’entraînement en cette fin de semaine, sous l’égide de Stéphane Moulin et de son staff. Voici ce qu’il fallait retenir du premier point presse de l’entraîneur caennais, à l’heure d’entamer la préparation de la saison 2022-2023.

Quels objectifs pour cette nouvelle saison ?

« L’année dernière, la première partie de championnat a été difficile pour nous et les supporters. J’ai eu le sentiment que tout le monde s’imaginait qu’on allait retomber dans les travers des saisons précédentes. La deuxième partie a donné beaucoup d’espoirs pour la suite. La suite, on y est. On va pouvoir travailler avec un groupe qu’on a choisi en grande partie. Il faut féliciter la cellule de recrutement et Yohan Eudeline : le travail a été bien mené pour pouvoir avoir le plus de joueurs le plus tôt possible. Normalement, on attend encore deux ou trois joueurs. C’est plus facile de travailler quand on connaît les joueurs, mais le plus important est d’avoir des garçons qui soient en mesure de répondre à nos attentes. On veut faire une saison avec plus d’intérêt et d’émotions que l’an passé. On ne va pas dire qu’on veut monter en Ligue 1, mais on va essayer de faire la meilleure saison possible. »

Les départs de Lepenant et Deminguet

« Je l’avais évoqué et je le craignais. C’est la rançon de la gloire. Quand le club se sauve à la dernière journée, presque personne n’est sollicité car la saison n’est pas bonne. L’an passé, la saison a été correcte et des joueurs se sont révélés. L’objectif était d’en conserver un maximum. Mais il y a ce qu’on veut, ce qu’on peut et ce que les joueurs souhaitent. Et quand un joueur sur qui on compte souhaite quitter le club, il faut l’entendre. Jessy Deminguet n’est pas encore parti. Parfois il y a une différence entre ce qui se dit et ce qui se fait. Mais il est en instance de départ. Je comprends sa décision de vouloir jouer au niveau supérieur, mais il faut que toutes les parties soient satisfaites. À l’heure où l’on se parle, ce n’est pas le cas. »

D’autres départs sont-ils à craindre ?

« Que des joueurs soient sollicités, ça m’embête. Un des points de passage obligatoire pour lancer un projet, c’est le maintien de nos forces vives dans l’équipe. J’avais beaucoup d’espoirs mais on est confronté à la situation économique. J’ai appartenu à un club de Ligue 1 il n’y a pas si longtemps et on allait chercher des bons joueurs de Ligue 2, qui méritaient de jouer au-dessus. Aujourd’hui on subit un peu ça, il faut accepter que des clubs se penchent sur nos meilleurs joueurs. J’espère que c’est fini au niveau des départs. Après, on n’est qu’au début du mercato et il y a encore beaucoup de temps. Je souhaite travailler avec des joueurs qui sont imprégnés de l’identité du club et qui ont surtout envie de participer à quelque chose avec nous. Si des joueurs souhaitent ardemment quitter le club, c’est compliqué de devenir performant. »

L’incorporation des jeunes joueurs

« Pour moi, l’âge ne compte pas à partir du moment où le joueur performe. Si des jeunes doivent jouer parce qu’ils sont bons, ils joueront. Aujourd’hui, on a sept jeunes de moins de 20 ans dans l’effectif, ce qui n’est pas si commun en Ligue 2. Mais entre appartenir à un groupe et être titulaire dans une équipe ce n’est pas pareil. On a entrouvert la porte, à eux de la pousser. On a un bon compromis entre les jeunes et l’expérience, à l’image de notre recrutement. Le groupe a besoin de garçons qui ont touché au niveau supérieur mais aussi qui de garçons qui ont faim et sont contents de venir chez  nous. Il nous faut un équilibre entre calme et fougue, un mélange de sérénité et d’enthousiasme. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Feu vert de la DNCG au SM Caen pour son mercato d’hiver
Ali Abdi fait tomber la France mais sort de la Coupe du Monde
Orelsan bientôt en concert au stade Michel d’Ornano ? (France Bleu)

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.