Trois matchs en sept jours à d’Ornano : la pelouse tiendra-t-elle le choc ?

Pelouse Michel d'Ornano

En juin dernier, le Stade Malherbe avait accepté d’accueillir les deux premiers matchs de QRM au stade Michel d’Ornano. Mais des péripéties liées à la covid-19 sont venues bouleverser le calendrier du club promu. Résultat, trois matchs de Ligue 2 se dérouleront à Caen du 14 au 21 août prochain…

À cause de l’installation d’une pelouse hybride au Stade Robert-Diochon, Quevilly-Rouen a été dans l’obligation de délocaliser ses deux premières rencontres à domicile dans le Calvados. Comptant pour la 2e journée de Ligue 2, le match entre QRM et Bastia était initialement prévu le samedi 31 juillet, pendant le déplacement des Malherbistes à Niort. Mais 13 cas de Covid-19 (dont les deux gardiens) ont été détectés dans l’effectif corse, obligeant les instances dirigeantes à reporter la rencontre au 18 août. Soit quatre jours après le premier match de QRM à d’Ornano face à Dijon… et trois jours avant la réception de Nancy par le Stade Malherbe ! De quoi se poser légitimement quelques questions sur l’état de la pelouse dont vont hériter les joueurs de Stéphane Moulin.

« Un gazon sain, qui ne demande qu’à accueillir des matchs de foot »

Pour autant, il n’y a pas de quoi s’inquiéter outre mesure selon SPARFEL, société responsable de l’entretien de la pelouse du stade d’Ornano : “La pelouse est prête à supporter ces trois matchs. On est dans une période idéale pour la pousse avec une météo clémente. On a un gazon sain, qui ne demande qu’à pousser et accueillir des matchs de foot. Si l’enchainement avait eu lieu au mois de février, ça aurait été beaucoup plus compliqué. Là, on est au courant depuis quelques semaines et on a mis un programme spécifique en place, au niveau des engrais, de l’aération. On ajoute de la semence pour régénérer le gazon dans les zones de but et d’échauffement, qui sont les plus sollicitées” explique Sebastien, jardinier en chef.

La météo, facteur X concernant la qualité de la pelouse

À priori, pas de risque majeur de voir la pelouse détériorée pour la réception de Nancy et lors des prochains matchs : “La pelouse, c’est important pour le Stade Malherbe, on doit faire en sorte qu’elle soit bien pour la suite de la saison et que ce ne soit pas pénalisant pour Caen.” Mais comme souvent, le risque zéro n’existe pas. Et les conditions météorologiques joueront un rôle déterminant les soirs de match : “Quand on travaille dehors avec du naturel, il y a toujours un risque. Il peut y avoir des orages pendant les matchs. La météo est un facteur important. Mais les jardiniers font le maximum pour que tout se passe bien.”

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

L’équipe réserve sombre en seconde période et s’incline face au FC Rouen (2-5)
Ibrahim Cissé absent pour les deux prochains matchs minimum
L’ancien caennais Mbaye Niang passe de Rennes à Bordeaux

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.