« Yoann Court a montré qu’il pouvait être un vrai joueur de Ligue 1 »

Yoann COURT

Entretien avec le CM du compte @BrestOnAir, qui a suivi les dernières saisons de Yoann Court avec le Stade Brestois et nous livre son avis sur la nouvelle recrue malherbiste.

Sa saison 2020-2021 en Ligue 1

Si Yoann Court sort d’une deuxième partie de saison un peu décevante en raison d’une gêne musculaire, sa première partie a été littéralement brillante et il sort globalement d’une année très aboutie. Sur le plan statistique évidemment avec 3 buts et 7 passes décisives, mais aussi et surtout dans le contenu. Il a affiché sa fougue et sa combativité caractéristique et a fait preuve d’une justesse technique ainsi que d’une vision de jeu plutôt inattendue chez lui. Bien sûr, il ne faut pas oublier sa deuxième partie de saison, mais il a clairement montré qu’il pouvait être un joueur de Ligue 1, et pas seulement un joueur de “Ligue 1,5”. Il peut évoluer aussi bien ailier droit qu’ailier gauche mais a plutôt joué à droite avec Brest.

Pourquoi il n’est pas resté à Brest

Brest voulait le conserver, mais s’il n’est pas resté, c’est essentiellement à cause de son désormais ex-agent. Il a fait des demandes extravagantes et affiché publiquement sa volonté d’aller au bras de fer. Le problème, c’est que le joueur n’a pas mis son hola aux bêtises de son agent, chose que notre directeur sportif n’a pas oublié. C’est donc sportivement dommageable pour Brest mais un très beau coup pour Caen. En plus de son activité sur le terrain, Court va apporter son expérience à Malherbe. C’est un joueur qui vient de Ligue 1, mais qui connaît également la Ligue 2 pour y avoir évoluer avec Sedan, Troyes, Bourg-en-Bresse et le Gazélec Ajaccio.

Les blessures et le diabète

Lors de sa dernière saison en Ligue 2, il a eu des débuts tronqués à cause d’une blessure musculaire au mollet qui a perturbé sa préparation et lui a fait manquer le début de saison. Avec le temps de se remettre en jambes, il a fallu attendre la deuxième partie de saison pour qu’il soit réellement opérationnel. Par contre, après ce moment là, c’était un régal ! Tant par son activité que sa justesse technique. C’est un joueur qui reste assez fragile physiquement, mais s’il est à 100%, il apportera beaucoup en Ligue 2. Il est également l’un des rares footballeurs professionnels à avoir du diabète. Il doit faire plus attention, est probablement plus sensible dans la période actuelle, mais c’est un grand garçon qui sait gérer ça tout seul. On lui souhaite le meilleur à Caen !

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Oniangué, Court et Mendy pas retenus pour le déplacement à Troyes
Fabrice Vandeputte : « Un calendrier difficile mais nous sommes prêts »
Jessy Pi : « Tout le monde respecte ce maillot et fait les efforts »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.