Aliou Traoré : “J’ai hâte de vivre une première titularisation”

traoré

Unique recrue du mercato estival jusqu’à présent, Aliou Traoré a disputé ses premières minutes en professionnel le week-end dernier contre Clermont. Il espère désormais très vite débuter une rencontre en tant que titulaire au milieu de terrain.

Aliou, comment se passe ton installation à Caen ?

“Je suis arrivé il y a deux semaines. Tout se passe très bien pour le moment. Le groupe vit bien, ils m’ont vite intégré. Je suis un gars très souriant, jovial. Ça a facilité mes débuts ici. J’ai beaucoup d’affinités avec Steeve Yago. Il vient de la même ville que moi, Sarcelles, en région parisienne. Il m’a aidé dans mon installation à Caen. Ça a facilité beaucoup de choses.”

Tu as joué tes premières minutes avec Malherbe samedi dernier. Un moment spécial ?

“C’était ma première en professionnel. C’était un moment exceptionnel. Je n’oublierai jamais ce match. Les premières minutes ont été assez dures, je n’avais pas le rythme, Je n’étais pas à 100 pourcents, mais le coach m’a fait confiance et lancé dans le grand bain. Je lui en suis très reconnaissant. A moi de ne pas le décevoir maintenant. J’espère avoir toutes mes sensations très rapidement. Je veux plus de minutes de jeu, hâte de vivre une première titularisation. Je continue à bosser pour.”

Cette arrivée à Caen, c’était une volonté de trouver un nouveau point de chute ?

“Ma priorité était de disputer ma première saison en professionnel cette année. Le coach Dupraz m’a contacté. Son discours m’a plu. Je suis venu. La Ligue 2, c’est une progression pour moi, une destination que je souhaitais, pour faire évoluer ma jeune carrière.”

Tu aurais pu partir dans un autre club ?

“Oui ,j’ai eu le choix, avec d’autres clubs. Je suis venu au Stade Malherbe car le club a de l’ambition. Le coach n’a pas peur de lancer des jeunes, ça me plait. C’est pour ça que je suis venu.”

Dans quelle mesure ton expérience à Manchester United t’as servi pour franchir un palier  ?

“Mon jeu s’est durci là-bas. Ça va très vite sur le terrain en Angleterre. J’ai appris à vite prendre les informations, jouer des top équipes européennes. Ça durcit un joueur. Souvent on te chambre. Il faut savoir se contrôler, c’est très professionnalisant. Et puis, Manchester c’est un club historique. Ils mettent la barre très haut. Ils attendent beaucoup de nous, on doit se donner à 200 pourcents tout le temps.”

Comment tu définirais ton style de jeu ?

“Je suis un joueur qui peut évoluer partout au milieu et même sur les ailes de l’attaque. Je suis un profil « box to box ». J’aime bien accompagner les actions dans la surface et les finir parfois. Du moment que je joue je suis content.”

Tu as joué à United donc, mais aussi avec le PSG chez les jeunes. Tu sens une attente particulière des supporter avec ce CV ?

“Il y a de l’attente sur tous les joueurs, peut-être un peu plus sur moi car je viens d’un grand club. Je ne pense pas que cette pression joue en ma défaveur. Je dois m’en servir pour mener le club dans ses objectifs.”

Quelles sont tes perspectives après cette saison ?

“Pour l’instant je ne pense qu’au Stade Malherbe. Je suis un joueur du SMC. Je ne pense qu’à cette saison. On verra pour la suite.”

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur twitter
Partager sur facebook

Derniers articles

Deux anciens caennais au FC Hyères avec Anelka et Boudjellal ? (Var Matin)
[Sondage] Les joueurs caennais doivent-ils baisser leur salaire ?
Rémy Riou : « Nous ne touchons pas tous de grosses sommes d’argent »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.