Anthony Gonçalves : « Un club comme Caen est plus impacté que Toulouse ou Troyes »

Anthony GONCALVES

Présent en conférence de presse avant le déplacement sur la pelouse d’Amiens, Anthony Gonçalves a évoqué l’impact des huis clos sur les résultats du Stade Malherbe, sans pour autant éluder la responsabilité des joueurs.

“Je pense qu’un club comme nous ressent forcément un manque avec les supporters. Aujourd’hui en Ligue 2, on est un des seuls clubs qui pourrait avoir un stade avec plus de 5 000 supporters si on avait le droit. Ça nous donnerait une vraie force, parce qu’ils sont tous frustrés. On reçoit plein de messages bienveillants, d’autres un peu moins mais c’est logique et ça fait partie du charme du football. On est un peu plus impacté qu’une équipe comme Toulouse ou Troyes, où il n’y a personne dans leur stade, sans vouloir leur manquer de respect. L’année dernière à Troyes, l’équipe jouait la montée et il y avait maximum 2 000 ou 3 000 supporters. Nous, on était en difficulté et il y avait toujours autant de monde qui venait, donc on est forcément plus impacté. Au début de saison, on sentait une réelle ferveur, un truc qui était en train de se créer. Aujourd’hui, sur certains matchs où on a été en difficulté, je suis persuadé qu’on se sentirait plus fort, pour avoir connu ça à Strasbourg notamment. Je sais la force qu’a un public. Les supporters ont un réel impact sur nos performances. Après, les joueurs sont les premiers à devoir faire le job sur le terrain. Un club comme Caen avec la ferveur qu’il y a autour est davantage pénalisé que les autres. J’espère que ça va revenir vite. Comme les bars et les restaurants.”

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Steeve Yago sanctionné par le club pour son attitude après le match face au Paris FC
Prince Oniangué : « On a l’impression de ne pas être à notre place »
Pascal Dupraz : « Un manque de rigueur absolu dans la conduite des matchs »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.