Ce qu’il fallait retenir du passage de Pierre-Antoine Capton dans « 100% Stade Malherbe »

Orelsan

Le nouvel actionnaire du Stade Malherbe Pierre Antoine Capton était l’invité de l’émission « 100% Stade Malherbe » sur France Bleu Normandie ce lundi. Voici ce qu’il fallait retenir de son intervention.

Un retour de Jean-François Fortin au club ?

« Jean-François est un ami. C’est grâce à lui que je suis rentré au Stade Malherbe. Je l’ai vu en souffrance ces dernières années. Lorsque Caen est descendu en Ligue 2 après ce fameux match à Bordeaux, il était en pleurs et a beaucoup souffert alors qu’il n’était plus au club […] Nous sommes en réflexion avec Oaktree sur la recapitalisation du club. Aujourd’hui, Oaktree est actionnaire principal, mais on fera en sorte de faire rentrer d’autres passionnés du Stade Malherbe, dont Jean-François fait partie. »

Quelles difficultés pour trouver un partenaire financier ?

« C’était plus difficile de trouver de l’argent cette année qu’il y a deux ans. Malherbe était en Ligue 1, il n’y avait pas le covid. Le club est aujourd’hui dans une situation financière très difficile. Mais je n’ai plus envie de parler du passé. On a de la chance d’avoir un partenaire comme Oaktree, qui avait l’opportunité d’investir dans d’autres clubs en Ligue 1. »

Des personnalités prêtes à s’investir à Malherbe ?

« J’ai la chance de produire un documentaire sur Orelsan avec ma société de production. Nous sommes en contact. Nous avons des discussions autour du Stade Malherbe. Il serait capable de tout pour aider le Stade Malherbe, c’est un passionné. Il y a beaucoup d’amoureux du club qui l’aiment et ont envie de le défendre, comme Denis Brogniart notamment. »

Quels objectifs à moyen terme pour le club ?

« La priorité était d’avoir un président qui apportait une véritable plus-value sur le plan sportif. On s’est battu pour avoir Olivier Pickeu, et je pense que c’est la vraie différence avec le projet d’autres clubs. Il a réussi à installer durablement Angers en Ligue 1. La chance de Malherbe aujourd’hui, ce n’est pas Oaktree, ce n’est pas Capton, c’est Olivier Pickeu. Il a redonné le sourire à tout un club. Je vois notamment le coach Dupraz avec le sourire sur plein d’images […] Le club de Caen est un club de Ligue 1. On va essayer de réparer cette anomalie, mais il y a du travail. »

Réécoutez l’intégralité de l’émission en podcast sur France Bleu Normandie.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

[Vidéo] Quand L’Equipe interview les supporters caennais à la sortie du stade
Avec 12 buts, Alexandre Mendy égale Julien Féret et Juan Eduardo Eluchans
[Vidéo] Les images exclusives du chambrage de Yahia Fofana

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.