Création de la D3 féminine : quels changements pour Malherbe ?

crédit photo : Simon Abraham - Malherbe Inside
crédit photo : Simon Abraham - Malherbe Inside

Après avoir été supprimée il y a 12 ans, la D3 féminine fait son grand retour ! Pour les filles du Stade Malherbe, il faudra donc passer par ce nouvel échelon pour accéder au niveau national. Voici ce que cela va changer.

Alors qu’elles viennent d’échouer à monter lors des barrages face au Mans, les filles du SM Caen vont devoir s’armer de patience avant de découvrir la D2. En effet, à partir de la saison 2023-2024, la D3 viendra s’intercaler entre la R1 et la D2. Une création qui satisfait l’ex-coach de l’équipe caennaise, Anaïs Bounouar : « On tend vers la professionnalisation du foot féminin. J’espère que la D1 sera rapidement un championnat professionnel et que la D2 l’imitera dans les années futures. Ça ne peut être que bénéfique. Les niveaux de compétitions seront plus homogènes » (propos recueillis par Sportacaen.fr).

Un seul barrage pour monter de R1 en D3

La D2, actuellement composée de deux groupes de 12 équipes, se transformera en une poule unique. La future D3 se composera de deux poules de 12 équipes, comme la D2 actuelle. Un grand ménage est donc à prévoir en fin saison prochaine. Sortez les calculatrices : 12 équipes de D2 (6 par groupe) seront reléguées en D3 à l’issue de l’exercice 2022-2023 ! Côté R1, le SM Caen devra finir en tête de son groupe et il n’y aura qu’un seul barrage au lieu de deux pour accéder à l’échelon supérieur. De quoi faciliter légèrement la tâche des Caennaises, qui auraient été promues la saison dernière avec un tel fonctionnement.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Ali Abdi fait tomber la France mais sort de la Coupe du Monde
Orelsan bientôt en concert au stade Michel d’Ornano ? (France Bleu)
Le match Caen – Vire ne se jouera pas au stade Michel d’Ornano

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.