Fabrice Vandeputte : « Ce n’est pas une équipe de jeunes qui va commencer »

Vandeputte

Le nouvel entraîneur caennais Fabrice Vandeputte a donné sa première conférence de presse au stade Michel d’Ornano, avant la réception de Pau ce samedi (20h). Il est revenu sur l’importance de ce premier rendez-vous, a évoqué l’apport de la jeunesse et justifié ses premiers choix.

L’importance du match contre Pau

« Je suis bien conscient de l’attente de nos supporters. Je n’ai aucune pression parce que j’ai confiance en ce groupe. Les principes sont les mêmes, quelque soit la division. Que ce soit en Ligue des Champions ou en Régional 1, il faut marquer des buts et ne pas en prendre. Une fois qu’on a dit ça, la question est de savoir comment on fait et avec qui. Nous sommes des compétiteurs. Il faut de l’humilité tout en ayant de l’ambition. On va mettre tous les ingrédients pour donner la meilleure image de notre club et de l’équipe. J’ai envie d’être demain à 20h. Est-ce qu’on verra tout ce que je veux voir contre Pau, ou est-ce qu’il faudra un peu plus de temps ? L’objectif, c’est qu’on soit en Ligue 2 le 15 mai. »

Les absences de Weber et Gonçalves

« Anthony Weber et Anthony Gonçalves, on peut respecter leur carrière parce qu’elle dure dans le temps. J’ai beaucoup de respect par rapport à leur professionnalisme et je compte sur eux. Le choix des 18 est basé sur ce que j’ai vu depuis le début de saison et surtout sur ce que je vois à l’entraînement, mais je compte sur tout le monde. L’idée est de pouvoir avoir des joueurs en concurrence à chaque poste. J’ai précisé à tous les joueurs à quel poste je les voyais. À partir de là, c’est le terrain qui va décider. Les choix que je fais, je les réfléchis et je les assume. Il faut trouver l’osmose entre les joueurs qui ont de l’expérience et les plus jeunes. »

L’apport de la jeunesse dans le groupe

« Quand Ilyès Najim a disputé son premier match à d’Ornano la semaine dernière, il ne savait pas où étaient les vestiaires. C’est une grande marche pour les jeunes, mais c’est aussi le fruit de leur travail. Le plus important, c’est que ce sont des joueurs sur qui on compte au club. Ils ont les défauts et les qualités de leur jeunesse. Ils peuvent nous permettre d’intégrer de la vitesse pure à notre jeu et de la percussion. Kélian Nsona, Zeidane Inoussa, Ilyès Najim et Andréas Hountondji en sont tous capables. Alexis Beka Beka peut aussi apporter beaucoup en jouant latéral, parce je pense qu’il a toutes les qualités pour. »

Un onze de départ pas si jeune ?

« Même s’il y a beaucoup de jeunes dans le groupe, ce n’est pas une équipe de jeunes qui va commencer demain. Ce sont des joueurs d’expériences, des joueurs athlétisés qui vont débuter. Je connais très bien les jeunes, et ils connaissent mes attentes au niveau du jeu, donc c’est un gain de temps pour moi. Après, dans la situation dans laquelle on est, on ne peut pas se permettre de lancer cinq jeunes d’un coup dans le grand bain. Mais je sais ce qu’ils peuvent apporter en terme d’énergie, de détermination et de fraîcheur. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Avec 12 buts, Alexandre Mendy égale Julien Féret et Juan Eduardo Eluchans
[Vidéo] Les images exclusives du chambrage de Yahia Fofana
Le courrier des lecteurs : « Merci à Yahia Fofana, qui a été digne d’un derby ! »

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.