Fayçal Fajr raconte ses souvenirs caennais avec Ngolo Kanté

crédit photo : Icon Sport
crédit photo : Icon Sport

Parti du Stade Malherbe en 2014 puis en 2020 après son retour, Fayçal Fajr évolue désormais à Sivasspor (D1 turque). Dans une interview accordée à Oh My Goal, l’ancien milieu de terrain caennais raconte ses souvenirs avec Ngolo Kanté, qu’il a côtoyé en Normandie lors de la saison 2013-2014.

« Si tu nous enlèves Kanté, on ne monte pas en Ligue 1 »

« C’était incroyable, je me régalais avec lui. Cette année là, je mets 10 buts et 15 passes décisives, Duhamel met 24 buts dans la saison. Mais je te jure que si tu nous enlèves Kanté, on ne monte pas en Ligue 1. Quand je perdais le ballon, je me retournais et je l’avais déjà dans les pieds. Il était en milieu défensif, moi en numéro 10. Parfois je lui disais qu’il n’était pas obligé donner la balle, qu’il pouvait y aller tout seul. Mais même quand il pouvait aller au but, il était obligé de la donner à quelqu’un. C’est un mec en or, super gentil, humble et travailleur.

« Je me souviens d’une mi-temps où il n’avait pas été bon »

« Je me souviens une fois d’une mi-temps où il n’avait pas été bon. Dans les vestiaires, Patrice Garande l’a engueulé et j’avais tellement pitié… parce que ce n’est pas quelqu’un qui parle ou qui répond. Ça m’a fait mal au coeur et j’ai dit au coach : « Ne vous inquiétez pas, on va faire une grosse deuxième partie de saison, mais la manière dont vous lui parlez, ça me met mal à l’aise. » Garande m’a dit : « Tu te prends pour qui ? À chaque fois il faut que tu parles et que tu dises quelque chose. » 

« Si tu ne lui parles pas, il ne te parle pas de la saison »

« Physiquement, c’était un monstre. À l’époque, j’aimais bien courir et on faisait le test du bip (pour calculer la VMA ndlr). On arrive au palier 20-21, je m’arrête et il se retrouve seul à courir. Quand on a commencé à crier « allez Ngolo allez ! » il s’est tout de suite arrêté alors qu’il pouvait encore faire plus. Il n’aimait pas être au centre de l’attention. Si tu ne lui parles pas, je te jure qu’il ne te parle pas de la saison. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Caen est l’équipe qui aurait « dû » marquer le plus de buts cette saison
Benjamin Jeannot : « Faire le jeu n’est pas notre caractéristique principale »
Ali Abdi absent, Norman Bassette doublement décisif en sélection

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.