« Franklin Wadja avait sa place sans problème en Ligue 2 »

Wadja Franklin (FC Lorient) FOOTBALL : Amical - FC Lorient-Rennes - Ligue 1 - 04/08/2020 BrunoPerrel/Panoramic PUBLICATI

En annonçant la signature de Franklin Wadja, le Stade Malherbe a officiellement lancé son mercato estival sur le plan des arrivées. Twittos et supporter lorientais reconnu sur la toile, Christian Bourpiff a accepté de donner son avis sur la nouvelle recrue malherbiste, qui a disputé ses premières minutes face à Ajaccio samedi (0-0).

Un joueur athlétique mais limité techniquement

« Franklin Wadja est arrivé à Lorient en 2017, au départ pour évoluer avec la réserve. Sur ses premières apparitions avec les professionnels, il était impressionnant physiquement et on était tous surpris par son volume de jeu. À l’époque, on le surnommait même le “Yaya Touré de Douala” pour chambrer. Mickaël Landreau en a fait un de ses hommes de base pendant deux ans. Après, c’est vrai qu’il n’est pas très à l’aise techniquement ni très rapide. Dans ses bons jours, il a tout de même une capacité à se retourner et se projeter vers l’avant. Il joue plutôt en milieu défensif, mais a aussi dépanné quelques fois en défense centrale. »

Un profil taillé pour la Ligue 2 ?

« Franchement, Franklin avait sa place sans problème en Ligue 2. Il jouait le plus souvent en sentinelle et son impact physique correspondait bien à l’intensité demandée par cette division. Il a cependant ses limites et la concurrence a fait qu’il a perdu sa place de titulaire avec l’arrivée de Christophe Pélissier. Mais s’il retrouve une position adaptée à ses qualités, il peut vraiment rendre service et je ne doute pas que Stéphane Moulin réussisse à en tirer le meilleur. Il veut peut-être en faire son Cheikh N’Doye à Malherbe. »

Les raisons de son manque de temps de jeu 

« Il était en concurrence avec Laurent Abergel et Fabien Lemoine et a aussi vu l’avènement d’Enzo Le Fée, ce qui ne lui laissait que peu de temps de jeu. Et il faut dire que sur ses quelques entrées, il ne se mettait pas en évidence. Mais Franklin a toujours un grand sourire. Le joueur un peu bourrin, détesté par certains mais visiblement très sympa et toujours dans l’esprit de groupe. Certaines actions comme en Coupe de France l’an dernier resteront dans la légende. En tout cas, je lui souhaite le meilleur. Réservez-lui un bel accueil, c’est vraiment un bon gazier ! »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Les notes des joueurs caennais après la large victoire contre Rodez (4-0)
Le Stade Malherbe co-leader de Ligue 2, Alexandre Mendy meilleur buteur !
Auteur d’un triplé, Alexandre Mendy est « touché par le soutien du public »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.