Johann Lepenant : « Jouer avec mon frère à d’Ornano ? J’y ai déjà pensé »

lepenant

Johann Lepenant a été élu joueur du mois de février avec 51% des suffrages par les supporters malherbistes, devançant Sullivan Péan (28%) et Jessy Deminguet (15%). Des supporters qui avaient l’occasion de lui poser leurs questions avec le hashtag #AskLepenant. Florilège. 

Quel joueur en activité admires-tu le plus aujourd’hui et quel était ton joueur préféré tout gamin ?

Je regarde pas mal de joueurs. Xavi, Iniesta, Lampard, Gerrard… Des milieux comme ça, je regardais pas mal. Je m’inspirais un peu d’eux. Sur les joueurs qui jouent encore aujourd’hui, il y a Ngolo Kanté, qui est un très bon joueur, récupérateur, très simple. J’adore son jeu. Il y a aussi De Jong au Barça, qui se projette beaucoup vers l’avant et ne perd pas énormément de ballons.

Comment s’est passée ton intégration au sein du SM Caen ?

Mon intégration s’est très bien passée. Ils ont su faire le nécessaire pour que je me sente à l’aise. Tout le monde a su m’accompagner, me donner des conseils. Franchement, je me sens bien intégré au sein de l’équipe. De base, je suis discret, donc quand j’arrive chez les professionnels, je ne dis rien. Je rigole, mais je ne vais pas m’imposer dans le vestiaire ou quoi que ce soit.

Quel est ton match le plus abouti d’un point de vue personnel ?

Le match le plus abouti, je pense que ce serait celui de Guingamp en Coupe de France. J’ai récupéré pas mal de ballons, je n’en ai pas perdu beaucoup. Le coach m’a donné sa confiance sur ce match, donc je me suis dit qu’il fallait que je joue mon jeu et que je montre ce que j’étais capable de faire. J’ai pris plaisir avec l’équipe car c’était un bon match de la part de tout le monde.

Qu’est-ce que ça fait d’affronter des joueurs comme Neymar et Mbappé ?

Jouer contre Neymar et Mbappé, c’est un plaisir. Neymar, depuis tout petit, je le regarde sur Youtube ou à la télé. C’est un des meilleurs joueurs du monde, donc jouer face à lui, c’était un rêve pour moi.

Est-ce que tu imagines jouer avec ton frère (Tom Lepenant évolue avec les U17 du SM Caen) sous le maillot du Stade Malherbe ?

Oui, forcément j’y ai déjà pensé (sourire). On verra ce qui va se passer mais pourquoi pas jouer avec lui dans le milieu ici à d’Ornano. Je vais souvent le voir jouer le week-end. C’est plus un dix, il est davantage dans les dribbles que moi, qui suis plutôt dans la récupération et l’orientation du jeu. Même s’il le fait très bien aussi. C’est un très bon joueur techniquement, il a une bonne vision du jeu. On va voir comment ça va s’enchaîner pour lui et on verra si on joue un jour ensemble.

Dans quel club rêverais-tu de jouer ?

Un club qui me fait rêver, je pense que c’est le Barça. Je regardais étant petit, c’était du beau jeu avec Xavi et Iniesta, c’était plaisant à voir. J’aime bien quand c’est simple, que ça va vite, que c’est propre. Après, il y a plein d’autres club que je regarde et que j’apprécie.

As-tu de bons souvenirs de tes aventures à Granville ?

Granville, j’y ai joué jusqu’à 15 ans. Des souvenirs, j’en ai pas mal. Avec Granville, on a fait beaucoup de victoires et on battait souvent le Stade Malherbe. Dans les meilleurs souvenirs, il y a la qualification en U13 pour la finale nationale à Cap Breton. On s’est qualifié deux fois d’affilée. Et deux fois, on gagne contre le Stade Malherbe en finale, dont Beka Beka (rires). En tant que club amateur, partir faire des finales nationales, ce sont de bons moments.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

[Vidéo] Quand L’Equipe interview les supporters caennais à la sortie du stade
Avec 12 buts, Alexandre Mendy égale Julien Féret et Juan Eduardo Eluchans
[Vidéo] Les images exclusives du chambrage de Yahia Fofana

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.