Le Stade Malherbe n’a plus marqué dans le jeu depuis 412 minutes

IMG_5285

Malherbe peut nourrir des regrets. Il a eu des occasions pour marquer des buts face à Troyes ce samedi, dans une partie agréable et disputée, malgré le score nul et vierge (0-0). Mais il est resté muet dans la surface adverse, tout comme son adversaire. Caen enchaîne un nouveau match sans inscrire un but dans le jeu.

Il faut remonter au 21 novembre dernier pour retrouver la trace du dernier but inscrit par le Stade Malherbe dans le jeu. L’égalisation de Yoann Court sur la pelouse du Havre, à un quart d’heure du terme de la rencontre. Depuis, 412 minutes, soit un peu plus de quatre matchs ont passé, sans aucun nouveau but dans une phase de jeu. Les Caennais ont trouvé à trois reprises le chemin des filets tout de même. Mais à trois reprises sur une phase de jeu arrêtée, sur penalty, en fin de match contre Le Havre, face à Châteauroux et contre Grenoble. Face à Pau et Troyes, les gardien adverses n’a pas eu à aller chercher le ballon dans leur cage.

« Des opportunités mais trop de passes mal ajustées »

Hier encore, Caen a pourtant eu l’occasion de scorer dans le jeu. Mais il a manqué de réalisme notamment par Alexandre Mendy, qui voyait sa tête repoussée sur le poteau par le gardien Gauthier Gallon. « Le manque de réussite d’Alexandre Mendy se poursuit », a regretté Pascal Dupraz au terme de la rencontre. Mais le coach se veut rassurant. « Sa série de malchance, elle s’interrompra. C’est sûr. Il faut qu’il continue de travailler. Nous avons tous confiance en lui. Il fait les efforts. »

Arrivé en fin de mercato estival, Alexandre Mendy n’a pas encore ouvert son compteur but avec Malherbe.

Malherbe a aussi manqué de réussite hier, quand Anthony Gonçalves heurtait la barre transversale sur un coup-franc dans le temps additionnel de la seconde période. L’entraîneur caennais s’est dit « déçu qu’une telle rencontre se termine sans qu’on ait marqué. J’ai vu un match engagé avec de bonnes attitudes, mais ce n’est qu’une maigre consolation. » Caen a eu des opportunités de scorer, mais pour le milieu de terrain Jessy Pi, « il y a eu trop de passes mal ajustées. Il faudrait qu’on ait davantage de maîtrise. On court après le ballon et dès qu’on le récupère, on le reperd. Il y avait la place pour marquer un but. »

13 buts en 15 matchs

S’il impressionne souvent en défense avec son « triangle d’or » (Riou, Weber, Rivierez) comme le nomme Pascal Dupraz, Caen n’est pour l’heure que la 12e attaque du championnat de Ligue 2 cette saison, avec 13 buts inscrits en 15 matchs, dont quatre penalties et un CSC. Il devra améliorer ce ratio s’il veut se mêler à la lutte pour la montée jusqu’en fin de saison.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Johann Lepenant : « Jouer avec mon frère à d’Ornano ? J’y ai déjà pensé »
L’équipe réserve ne reprendra finalement pas son championnat le 13 mars
Nasser Larguet : « Il n’y a pas que Caen, beaucoup de clubs sont demandeurs »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.