L’existence de la section féminine du Stade Malherbe remise en cause ?

Olivier PICKEU

C’est un secret de polichinelle, le Stade Malherbe doit faire des économies à tous les niveaux. Et la section féminine pourrait bien en faire les frais…

Dans un entretien accordé à Foot Normand, Olivier Pickeu a fait comprendre que la section féminine malherbiste pourrait être remise en cause par la nouvelle direction. À l’heure de la crise économique et sanitaire, le nouveau président caennais est sans concession : “Le développement du football amateur n’est pas ma priorité aujourd’hui. À Angers, alors qu’on en était à notre sixième saison de Ligue 1, on n’était pas encore rendus à ce niveau de développement”.

Olivier Pickeu évoque plutôt l’idée de soutenir le développement du football féminin dans un club voisin : “Tant qu’on n’arrive pas à un niveau professionnel, je pense qu’on pourrait accompagner cela avec un club amateur à côté, avec des gens qui ont l’énergie pour car ça en demande beaucoup”. Avant de créer sa propre section à l’été 2019, Fabrice Clément avait rencontré les dirigeants de l’Avant Garde Caennaise en vue d’une fusion, qui ne s’était finalement pas faite. Promues en Régional 1 la saison dernière, les joueuses d’Anaïs Bounouar sont actuellement premières de leur championnat avec trois victoires en trois journées.

Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Olivier Pickeu sur Foot Normand.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Après son coup de sang, Rémy Riou connaît la durée de sa suspension
Les notes des joueurs caennais après le match nul contre Dunkerque (1-1)
Fabrice Vandeputte : « Le groupe est déçu, mais surtout pas abattu »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.