« On nous a fermé les portes du stade de France sous le nez »

crédit photo : Anthony Dibon - Icon Sport
crédit photo : Anthony Dibon - Icon Sport

Lors de la finale de Gambardella perdue face à l’Olympique lyonnais, plusieurs supporters malherbistes ont loupé le début du match en raison d’un couac de l’organisation. C’est notamment le cas de Julien, qui raconte son après-midi au Stade de France.

« Ce qu’il faut savoir, c’est que l’ouverture des portes était prévue à 17h pour un coup d’envoi du match à 17h15. Les joueurs ont fait tout l’échauffement dans un stade complètement vide. Peu après 17h, la sécurité a commencé à faire entrer quelques personnes, mais les agents ont vite reçu l’ordre de refermer les portes car il n’y avait pas assez de stadiers à l’intérieur. On était un groupe d’une quinzaine de supporters et on nous a fermé les portes du stade sous le nez. Ça a viré au sketch quand un stadier nous a dit qu’il n’était pas au courant qu’il y avait un match avant la finale de Coupe de France… Finalement, c’est rentré dans l’ordre mais on a loupé presque dix minutes de match le temps de rejoindre nos places. Ce n’était pas cool pour nous, ni pour les gamins sur la pelouse. »

« Les supporters nantais disaient tous qu’on était meilleurs »

« Le stade était très peu rempli : il y avait les familles des joueurs et on était une centaine de caennais à vue d’oeil. Certains sont venus uniquement pour la Gambardella, d’autres ont assisté au match entre Nice et Nantes ensuite. On était placé face à la tribune présidentielle et on a essayé de mettre un petit peu de voix mais c’était difficile. Finalement, l’ambiance a commencé à monter quand les supporters niçois sont entrés dans le stade et se sont mis à siffler les joueurs lyonnais. C’était un match sympa mais la fin était vraiment triste. Les gamins pleuraient. Norman Bassette est resté plusieurs minutes dans les bras d’un supporter. J’ai trouvé qu’on avait une belle équipe avec des joueurs soudés qui jouent au foot. On discutait avec des supporters nantais et ils disaient tous qu’on était meilleurs et que les Caennais méritaient de gagner… »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Johann Lepenant aurait choisi l’Olympique lyonnais
Trophées UNFP : Ali Abdi dans l’équipe type de Ligue 2
Les notes des joueurs caennais après la défaite à Rodez (2-0)

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.