Pascal Dupraz : « Contre les équipes mal classées, on est nuls »

Pascal DUPRAZ

Le Stade Malherbe se déplace à Guingamp lundi soir, pour le compte de la 26e journée de championnat. Des Bretons qui peuvent tomber dans la zone rouge en fonction de résultats du multiplex ce soir. Face à ces équipes en difficultés, Malherbe a la fâcheuse tendance à ne pas afficher son meilleur visage. Pascal Dupraz veut remédier à cela. Voici ce qu’il faut retenir de sa conférence de presse d’avant-match.

La blessure de Yacine Bammou

« Nous essayons d’entourer Yacine au mieux. C’est notre meilleur buteur, donc c’est forcément dommageable de le perdre. On déplore son forfait jusqu’à la fin de saison. J’espère que cela va responsabiliser davantage nos joueurs. Il y aura plus de temps de jeu pour certains. La rotation ne concernera que trois joueurs au lieu de quatre. Je me dois de mettre à profit cette blessure pour dire à mes attaquants restants que j’ai confiance en eux. »

Gagner face aux mal classés et revenir sur le Top 5

« Il reste encore beaucoup de matchs. Il faut faire en sorte que notre classement soit plus conforme avec celui que nous espérions. Une grande part de nous y croit encore. Contre les équipes mal classées, comme Guingamp, on est nuls. Je vais m’appuyer sur ce constat là. Il faut qu’on se ressaisisse face à ces équipes là pour remonter au classement. Dans ces confrontations, c’est nous qui montrons nos manques. On a trop peu gagné ces derniers temps. On s’est mis seuls dans la merde. On doit s’en sortir seuls. Il ne faut compter que sur soi pour espérer une issue plus favorable. »

Une longue semaine de travail

« On a pris le temps de bien travailler cette semaine. On en a profité pour régénérer un peu tout le monde. Ça a fait du bien de pouvoir couper deux jours après le match contre Niort. Il ne faut surtout pas lâcher notre groupe. Il faut toujours les stimuler en permanence. »

Moins de temps de jeu ces derniers temps pour Caleb Zady Sery

« Il ne faut pas oublier qu’il a été opéré en mars dernier. Je ne le trouve pas moins performant que l’année dernière. Je le fais juste un peu moins jouer. Je n’ai pas à me justifier. Avant, quand je faisais une composition d’équipe, je prenais le temps d’expliquer le bien fondé de mes décisions. Je suis allée un peu trop loin dans la bienveillance. On n’est pas toujours obligés d’expliquer nos choix. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Que s’est-il passé dans les vestiaires à la fin du match entre Caen et le Paris FC ?
Pascal Dupraz : « Il y a des circonstances atténuantes vu le nombre de jeunes »
René Girard (Paris FC) : « On a subi une agression dans le vestiaire au terme de la rencontre »

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.