Pascal Dupraz : « Je n’ai pas abandonné l’idée de bien finir cette saison »

dupraz

Le Stade Malherbe, englué en milieu de tableau, reçoit un candidat à la montée ce samedi soir (19 heures) à d’Ornano. Contre le Paris FC, Pascal Dupraz veut vite faire oublier la déconvenue guingampaise de lundi. Il reste ambitieux pour la suite, malgré 10 points de retard sur le Top 5. Voici ce qu’il faut retenir de sa conférence de presse d’avant-match.

Moins de temps de jeu pour Zady Sery et Nsona

« Forcément, ils paient le passage en 3-5-2. Cela fait moins la part belle aux joueurs de couloir. Ça limite leur apport, quoique. Si on trouvait l’assise défensive, on pourrait faire jouer davantage des joueurs de couloir dans les ailes. C’est une question d’équilibre. Je fais mes choix. »

La « faute professionnelle » à Guingamp

« Contre Guingamp, à partir du moment où on a cru pouvoir gagner le match, on a modifié nos comportements. On aurait pu le perdre ! On a manqué de simplicité, de solidité. Sur le premier but adverse, pas un de nos joueurs défensifs ne défend. C’est une faute professionnelle de s’être comporté comme ceci à Guingamp. Il me semblait qu’on avait la marge suffisante pour l’emporter. Mais bon, on a quand même pris quatre points en deux matchs. On s’est repris. Mais pas assez conséquemment. »

Les blessures en défense

« Je n’arrête pas de changer derrière, avec les blessures. Et j’ai encore des incertitudes pour le match contre le Paris FC. Est-ce que Weber et Vandermersch vont pouvoir jouer ? Ce n’est pas certain. Les certitudes, je n’en ai pas à ce niveau là. La seule certitude que j’ai, c’est que les garçons sont très impliqués. »

L’ambition toujours présente pour la fin de saison

« Quand vous êtes entraîneur, avec les mains dans le cambouis tous les jours, vous ne prenez pas l’année en cours comme une année de transition, comme beaucoup peuvent le dire, notamment à cause du faible recrutement. Je suis là pour gagner le plus de matchs possibles. Je n’ai toujours pas abandonné l’idée de bien finir. On peut revoir la lumière. On veut obtenir des résultats plus probants que les derniers. »

Des matchs à venir contre des équipes de haut de tableau

« Je ne crains pas plus de les rencontrer. Et je ne crains pas moins de rencontrer les derniers du championnat. Je crains davantage de notre équipe que de nos adversaires. Chaque fois qu’on passe une minute sur un terrain, il faut répéter le meilleur de soi-même. »

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Avec 12 buts, Alexandre Mendy égale Julien Féret et Juan Eduardo Eluchans
[Vidéo] Les images exclusives du chambrage de Yahia Fofana
Le courrier des lecteurs : « Merci à Yahia Fofana, qui a été digne d’un derby ! »

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.