Pascal Dupraz : « On doit jouer tous les matchs avec la même intensité »

Pascal DUPRAZ

Après avoir enchainé deux matchs sans victoire, les Caennais accueillent Grenoble (deuxième de Ligue 2), ce samedi au stade Michel d’Ornano. Pascal Dupraz et Jessy Pi livrent leurs impressions avant cette rencontre qui s’apparente déjà à un premier tournant.

Pascal Dupraz : « Cette fois-ci, ça peut faire des écarts de six. On veut rester au contact en battant Grenoble. Mais il fallait aussi gagner contre Châteauroux et Pau et nous n’avons pas su le faire. Ce qui compte c’est le contenu, croire en ce que l’on fait et afficher de bonnes dispositions, quelques soit les onze garçons choisis. Il faut être ensemble et tirer dans le même sens avec les mêmes convictions, le même projet de jeu, la même attention, récupérer le ballon le plus haut possible. Et être davantage hermétique. Ce qui va faire basculer la rencontre en notre faveur, ce sont les ingrédients qu’on va mettre. J’ai beaucoup de respect pour toutes les équipes que l’on rencontre, mais j’ai fois en nos capacités à mener les épisodes de notre histoire. À Pau, l’épisode était terne. Contre Grenoble, j’attends l’écriture d’une page de notre histoire qui me tienne un peu plus en haleine. On doit jouer tous les matchs avec la même intensité et la même conviction, et je ne comprends pas qu’il puisse en être autrement. Je ne pense pas que le non-match contre Pau était un problème de motivation. »

Jessy Pi : « On a fait une contre-performance à Pau, mais ce qui est bien, c’est qu’on a l’opportunité de se rattraper quatre jours plus tard. On reste sur une bonne série à domicile. On était déçus après Pau, mais on n’a pas le temps de cogiter. On reste bien classé malgré tout, il faut continuer à travailler et aller de l’avant. On va jouer le 2e et le 3e du championnat, c’est un beau challenge. Sur ce genre de match, on a la motivation et on a à coeur de conserver notre invincibilité à domicile. À partir du moment ou l’on commence à ne plus gagner, on décroche des équipes de tête. Il faut qu’on arrive à rester au contact. Mais ce n’est pas parce qu’on a fait un match nul et une défaite qu’on est devenu nuls. »

PARTAGER CET ARTICLE

Partager sur twitter
Partager sur facebook

Derniers articles

[VIDÉO] Le doublé de Malik Tchokounté contre Ajaccio ce week-end
[Sondage] 10e après 21 journées, Malherbe est-il « à sa place » comme l’explique Pascal Dupraz ?
Les chiffres marquants après la défaite du SM Caen face à Rodez

Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.