« Rémy Riou n’avait pas tous ses esprits sur le coup franc »

crédit photo : Maxime Lenormand - Malherbe inside
crédit photo : Maxime Lenormand - Malherbe inside

Défait sur la pelouse du Paris FC (1-0), le Stade Malherbe a concédé un but sur la seule frappe cadrée par son adversaire du soir. Un coup franc facilité par l’étrange placement de Rémy Riou par rapport à son mur. Mais cet errement du gardien caennais pourrait s’expliquer par le choc à la tête reçu quelques minutes plus tôt…

Touché au-dessus du crâne par le crampon de Warren Caddy dans un duel avec l’attaquant parisien (15′), Rémy Riou est resté plusieurs minutes au sol pour se faire poser un bandage par les médecins du club. Mais le gardien malherbiste ne s’est jamais vraiment remis de son choc à la tête : « Rémy Riou n’était pas bien du tout. Il est ouvert à la tête et je pense qu’il n’avait pas tous ses esprits sur le coup franc. Il n’a pas bien placé son mur, il n’a pas réagit… Il était ailleurs » explique Stéphane Moulin en conférence de presse. Remplacé par Sullivan Péan à la mi-temps, Riou aurait-il pu sortir plus tôt ? « Après le coup, il semblait dire que ça allait, finalement ça n’allait pas. Ce n’est pas simple de changer un gardien en cours de match » rétorque l’entraîneur caennais.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Caen est l’équipe qui aurait « dû » marquer le plus de buts cette saison
Benjamin Jeannot : « Faire le jeu n’est pas notre caractéristique principale »
Ali Abdi absent, Norman Bassette doublement décisif en sélection

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.