Sollicités, Armougom et Gonçalves devraient rester à Caen (Sport à Caen)

crédit photo : Romain Perrocheau - Icon Sport
crédit photo : Romain Perrocheau - Icon Sport

Alors que le mercato d’hiver ouvrira ses portes le 1er janvier à minuit, le Stade Malherbe souhaite se renforcer mais aussi enregistrer des départs. Plusieurs jeunes joueurs en manque de temps de jeu pourraient faire leurs valises alors que le cas Kélian Nsona reste en suspens. Sollicités, Anthony Gonçalves et Yoël Armougom devraient quant à eux rester.

Sous contrat jusqu’en juin 2022, Anthony Gonçalves est courtisé en National 1 par Châteauroux et son ancien club Laval, selon les informations de Sport à Caen. Mais son expérience et son importance dans le vestiaire caennais comptent pour les dirigeants : « Son idée est de rester avec nous. Il a un comportement de professionnel exemplaire, on n’est pas dans un discours de départ » explique Olivier Pickeu à nos confrères. En Normandie, son salaire est confortable et l’ancien strasbourgeois sera libre de s’engager où le souhaite dans six mois. Autre joueur sollicité malgré son manque de temps de jeu, le latéral gauche Yoël Armougom. Avec le possible départ d’Ali Abdi à la CAN (il est présent dans la première liste du sélectionneur tunisien), le Réunionnais devrait toutefois rester lui aussi. Il aura de nouveau sa chance dans un rôle de piston qu’il affectionne tout particulièrement. Relégué sur le banc depuis le retour de Vandermersch, il semble avoir une réelle chance à saisir, Abdi n’ayant pour l’instant pas répondu aux attentes : « On va garder Yoël et on serait plutôt dans l’optique de prêter Aloys Fouda » conclut le président caennais.

partager cet article

Partager sur twitter
Partager sur facebook

à lire aussi...

Ses souvenirs à Caen, le départ en Belgique : Loup Hervieu se confie
Les notes des joueurs caennais après la défaite à Sochaux (3-2)
Sur Twitter, Sochaux et QRM se payent la tête du Stade Malherbe

Contact / La rédaction / Mentions légales – Copyright 2020 Malherbe inside © Tous droits réservés.